Hier 4 octobre sur LCI, des propos en dehors du « consensus » sur le sabotage des gazoducs Nord Stream ont été tenus.

Au cours de l’émission 24h Pujadas, à une heure de grande écoute, le général français Henri Pinard-Legry a donné son opinion, plutôt professionnelle, concernant l’attaque sur les pipelines russes. A rebours des paroles accusatoires condamnant la Russie habituelles sur les plateaux télé, il a rappelé quelques évidences : « “ Quel intérêt les Russes auraient eu à perdre un moyen de pression dans ces négociations, alors que Biden avait dit que NordStream ne fonctionnera jamais s’il y a une offensive russe en Ukraine. »

Il a également souligné que le compte rendu de l’enquête concernant ce sabotage qui sera établi par une équipe de l’OTAN ne pourra que manquer d’objectivité puisqu’aucun partenaire neutre ni la Russie n’y est associé.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :