Une trêve pour le général Franco : le transfert de sa dépouille mortelle voulu par le gouvernement socialiste-maçonnique aux commandes actuellement en Espagne est pour l’instant retardé. La famille du général propose que les restes de Franco soient déposés dans leur caveau familial dans la cathédrale de la Almudena, au cœur de Madrid, mais le socialiste à la tête du gouvernement, Pedro Sanchez, repousse cette solution qu’il estime, officiellement, « trop dangereuse », la crainte officieuse étant que la cathédrale madrilène ne devienne un lieu de pèlerinage pour les aficionados de Franco !

Dans l’attente d’un accord entre le gouvernement et les descendants du général, le prieur du monastère bénédictin qui garde le mausolée que fit construire Franco pour les soldats des deux camps morts pendant la guerre d’Espagne et où il est enterré, s’oppose à l’exhumation des restes du Caudillo.

Le gouvernement espagnol s’en prend ouvertement au prieur, Santiago Cantera. Dans un communiqué, il dit ne pas être surpris par l’attitude du religieux qui « avant d’entrer dans l’ordre des bénédictins, avait été candidat aux élections législatives de 1993 et européennes de 1994 pour le parti de la Phalange espagnole ». « L’obstruction du prieur Santiago Cantera n’empêchera pas que le processus suive son cours », assure le gouvernement, qui annonce qu’il fera appel aux supérieurs du bénédictin tout en faisant pression sur l’épiscopat espagnol en affirmant que « l’opinion publique pourrait considérer que l’église espagnole dans son ensemble cautionne ce refus d’un ancien candidat phalangiste (…) et de la propre famille Franco ».

Dans cette guerre posthume que lui a déclaré le gouvernement socialo-maçonnique espagnol, le général Franco a de bons alliés !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

6 commentaires

  1. daflon says:

    Dans tous les coups répugnants, on trouve toujours des socialauds-maçons, cette pourriture à l’état pur (Si je puis dire!). Ils n’ont pas le courage de s’en prendre aux hommes, armes en mains, alors ils attaquent des morts.

  2. ” Ils n’ont pas le courage de s’en prendre aux hommes, armes en mains,” Si ils ont quelquefois la folie de le faire et la réaction qu’ils provoquent leur font prendre une dérouillée. Honneur à ce prieur. L’imbécillité socialo-maçonnique est à son comble. Mais ces salauds font leur boulot de satanistes de 2e catégorie. Par contre les trouillards de la “droite” molle ne s’insurgent pas en masse contre cette infamie. Ils sont sans excuse.

  3. jean marie le Pen le “”facho “veillait a ce que les soldats musulmans soient enterres le visage tourne vers la mecque ,,,eux les satans gauchiotes s acharnent contre une depouille ,,on prend la toute le mesure de leur bassesse criminelle ,gauchard est une pathologie ,fm un vice satanique ..

  4. Alexandre Sanguedolce says:

    La garde personnelle du Caudillo était composée de Maures, Franco avait commandé la légion étrangère espagnole lors de la guerre du Rif. Ces soldats marocains étaient connus pour leur cruauté. A noter que le vietminh redoutait les tirailleurs marocains employés en Indochine.

  5. DUFIT THIERRY says:

    Malgré la desruction générale de l’Eglise à la suite de Vatican II il y a encore quelques hommes d’Eglise qui font preuve de courage et de dignité.
    Que Dieu bénisse le prieur de la Valle de los Caidos qui s’oppose au gouvernement franc-maçon.
    Que Notre Dame le protège..

    • Faute de frappe dans le précédent message.
      Lire “DESTRUCTION”