La Cour Suprême des États-Unis confirme la légitimité des restrictions au droit d’asile pour les « migrants » clandestins à peine entrer illégalement sur le territoire américain via le Mexique.

Donald Trump a twitté :

« Une grande victoire ! »

Et a fêté cette décision de la Cour Suprême qui s’aligne sur la volonté de la Maison Blanche de contrôler l’immigration.

En juin dernier Trump avait annoncé une loi pour empêcher la majeur partie des immigrés d’Amérique centrale de présenter une demande d’asile au moment de leur entrée sur le sol des États-Unis, les contraignant à la faire dans un des pays traversés durant leur périple vers l’American way of life.

La Cour Suprême américaine a suspendu la décision d’un tribunal inférieur qui, il y a peu, avait suspendu les restrictions imposées par le gouvernement de Trump.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.