tatouage-des-yeux

Une nouvelle mode est en train de se développer ; celle du tatouage de l’œil. Il s’agit de se faire injecter des pigments dans la conjonctive de l‘œil. C’est un véritable tatouage qui colore le blanc des yeux en bleu, en vert, en rouge ou même en noir. Il faut plusieurs injections pour couvrir tout l’œil. Il paraît que ce n’est pas douloureux. Cette technique sévit en Angleterre et en Amérique… Elle tend à devenir un phénomène mondial. Ce ne serait pas plus difficile à faire que des tatouages de la peau et pratiquement indolore. Or les ophtalmologistes sont très inquiets car le risque est de toucher la rétine. 

En général ceux qui se font ainsi changer la couleur de l’œil sont des jeunes bardés de piercing et au visage recouvert de tatouages. 

Tout cela n’est pas anodin. Il y a un risque définitif de larmoiement, de douleurs et de cécité. Le tatouage est irréversible, il peut amener des réactions allergiques et inflammatoires chroniques et définitives insoignables, des sensations de brûlures dont le tatoué souffrira au mieux toute la vie et au pire l’amènera à la perte de la vue.

Certains pays envisagent d’interdire cette mode stupide. L’œil n’est pas de la peau ; c’est une muqueuse fragile.

De même que les concerts Métal style Hellfest engendre chez les jeunes des surdités, cette mode bizarre mène à la cécité.

                                                                           Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :