La République démocratique française dans toute sa splendeur : les Fichiers S d’origine exotique peuvent continuer à circuler en toute impunité et déclencher des attentats meurtriers, le gouvernement Macron a d’autres chats à fouetter : le fichage des Gilets jaunes !

Comme « un parfum de police politique » écrit le Canard enchaîné : l‘Intérieur ressuscite les Renseignements Généraux pour ficher les Gilets jaunes. Les agents auront pour ordre de repérer les meneurs qui tiennent des “discours subversifs” en consignant leur état civil, leur adresse, leur téléphone et leur immatriculation.

Ce fichage des Gilets jaunes par les autorités crée un malaise en interne chez les policiers mais également chez certains préfets. “À la rubrique ‘implication associative’ , on indique quoi ? ‘Franc-maçon’ ? ‘Va à la messe’ ?” s’inquiète un gradé du Renseignement à l’hebdomadaire.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Merci de relayer ,,je met vos bons articles sur fb ,VK ,,et contacts ,,si beaucoup peuvent le faire ,,,

  2. Pour ces “enculés ” de ce GVT , ils sont déjà tous fichés par la population Française !
    On a les noms et même les adresses qui circulent partout sur les réseaux .

  3. Isabelle P says:

    C’est pour quelle liste ? Celle des prochains déportés ?

  4. Daniel Daflon says:

    C’est pour ceux qui sont destinés à la “bascule à Charlot”.

  5. Alexandre Sanguedolce says:

    Souvenirs du bon vieux tetemps du père Combes