Gérard Filoche est au centre d’une tourmente au sein de la gauche, à la fois objet d’une mesure d’exclusion du PS et de menaces de la LICRA et de Jacques Attali.

Qui est Gérard Filoche ?

Ancien militant syndicaliste et communiste, il avait rejoint le Parti Socialiste et y avait gravi des échelons, devenant, de 2000 à 2005, membre du Bureau national du Parti socialiste. Il était l’un des cofondateurs en 2002 du courant Nouveau Parti socialiste (NPS), qui regroupait des gens comme Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon. Poussé vers la sortie du courant NPS par Vincent Peillon, il cofonde en 2005 le courant Alternative socialiste (AS) avec Henri Emmanuelli, Marc Dolez et Jean-Pierre Masseret. Alors que Gérard Filoche avait milité pour la désignation de Laurent Fabius comme candidat à la présidentielle de 2007, il rallie la campagne de Ségolène Royal pour battre Nicolas Sarkozy.

En juin 2008, il est le premier signataire d’une des vingt et une contributions déposées dans le cadre de la préparation du congrès de Reims du PS. En septembre 2008, il cofonde la motion de gauche Un monde d’avance (UMA) avec Henri Emmanuelli, Marie-Noëlle Lienemann et Benoît Hamon : « Un monde d’avance : reconstruire l’espoir à gauche ». Parmi les premiers, il soutient l’idée de la candidature de Martine Aubry à l’élection présidentielle de 2012.

Il est réélu au Bureau national le 15 novembre 2012. Il est placé sous les feux des médias pour un coup de gueule télévisé (le 2 avril 2013 sur LCI) contre la corruption du ministre du budget Jérôme Cahuzac et publie le 13 juin un livre Le choc, après Cahuzac (Jean-Claude Gawsewitch éditeur).

En 2014, il émet des doutes sur la politique sociale des gouvernements de Jean-Marc Ayrault et de Manuel Valls et s’oppose aux lois sur les retraites, les lois Macron et Rebsamen.

Au congrès de Poitiers des 6 et 7 juin 2015, Gérard Filoche est réélu au Bureau national.

Il contribue régulièrement au journaux satiriques Siné Hebdo puis Siné Mensuel, principalement sur les questions relatives au Code du travail et aux droits des salariés. Il est également chroniqueur à partir de 2010 à L’Humanité Dimanche et blogueur associé des sites Marianne et Mediapart.

Le 14 juin 2016, il se déclare candidat à la primaire à gauche pour l’élection présidentielle de 2017 mais il est écarté de la primaire, faute d’un nombre de parrainages suffisant.

 

Qu’a fait Gérard Filoche pour être l’objet d’une procédure d’exclusion du PS et de menaces de plaintes émanant de la LICRA et de Jacques Attali ?

Le 17 novembre 2017, Gérard Filoche relaie sur Twitter un photomontage représentant Patrick Drahi, Jacob Rothschild et Jacques Attali entourant Emmanuel Macron, avec le slogan « En Marche vers le chaos mondial », le tout sur fond de drapeaux américain et israélien. L’image est accompagnée du message : « Un sale type, les Français vont le savoir tous ensemble bientôt ».

Or, l’image en question a d’abord été diffusée sur le site Egalité & Réconciliation d’Alain Soral, ce qui vaut d’ailleurs à ce dernier d’avoir été convoqué par le Procureur de la République.

Selon les mots d’Egalité & Réconciliation, le photomontage est une représentation “de l’oligarchie planétaire bancaire incarnée par Emmanuel Macron qui, à son bras gauche, arbore un brassard qui indique la dictature du dieu Dollar”.

Commence alors une saga sur les réseaux sociaux.

Jacques Attali menace :

Fdesouche embraye :

Laurent Alexandre s’en mêle :

 

Gérard Filoche réplique :

Mais la meute est déjà aux trousses :

Entre en scène Manuel Valls :

Un photomontage pour lequel Alain Soral est convoqué par le Procureur de la République

Alors qu’Alain Soral n’est ni l’auteur du photomontage ni le directeur de la publication du site internet Égalité & Réconciliation, le Procureur de la République convoque Alain Soral pour avoir :

« […] directement provoqué à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, en l’espèce en publiant sur le site internet Égalité & Réconciliation un photomontage représentant Emmanuel Macron […] avec devant lui le globe terrestre et derrière lui les photographies de Messieurs Patrick Drahi, Jacob Rothschild et Jacques Attali, et les drapeaux israélien et américain. »

La citation à comparaître :

À l’origine de la plainte, l’avocate et responsable de la LICRA-NET Ilana Soskin :

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

21 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :