Acte 2 de la grogne des Français : les gilets jaunes se sont mobilisés ce 24 novembre dans toute la France. Ils sont notamment sur les Champs Élysées, aux portes du pouvoir, malgré l’interdiction de la préfecture de police de Paris et l’important dispositif de sécurité. Des heurts ont éclaté, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Il est à craindre que des “black blocs” et autres voyous patentés se soient infiltrés dans le cortège pour semer le désordre, ce sont en effet les idiots utiles du pouvoir mondialiste. Les gilets jaunes en porteront malheureusement la responsabilité, le but du gouvernement de Macron associés à des journalistes vendus aux financiers étant de les discréditer.

Des dizaines de blocages sont en cours dans de nombreuses régions une semaine après une journée de mobilisation qui avait rassemblé près de 300.000 personnes dans toute la France.

Les chiffres de police parlent de quelques 23 000 gilets jaunes mobilisés aujourd’hui dans toute la France. Une estimation certainement en-dessous de la réalité mais la consigne étatique et médiatique est de minimiser ce ras-le-bol des Français. De la France moyenne, blanche, « populiste ». Tout ce qui déplaît souverainement à establishment politique, méprisant et mondialiste qui se montre bien plus conciliant, voire bienveillant, envers les casseurs de banlieue…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires