Nouvelle chronique d’une époque renversante !

Le Conseil d’État vient de se pencher sur un sujet hautement sociétal dans les bassins aquatiques et de pondre une décision stérile. Désormais la reproduction, somme toute chose la plus naturelle qui soit, des orques et des dauphins en captivité est interdite. Au nom du respect de la nature, au nom du bien-être des animaux, pour mettre fin à la marchandisation de ces animaux marins, pas de bébés pour ces cétacés dont les spectacles font la joie des bambins.

Mais en revanche la détention d’enfant par des couples de même sexe, donc naturellement stériles, est tout-à-fait permise. Grâce à la PMA, à la GPA, et toutes ces formes barbares de marchandisation de l’enfant…

Nous vivons vraiment une époque sans repères ni valeurs…

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires