hillary-clinton-isis

Wikileaks vient de dévoiler des documents montrant les liens entre Hillary Clinton, candidate à la Maison Blanche, et la multinationale Lafarge spécialisée dans la cimenterie et accusée… d’avoir financé l’Etat Islamique.

Selon « The Canary », la société Lafarge apparaît parmi les donateurs réguliers auprès de la Fondation Clinton. En outre, selon le même média américain, Hillary Clinton figurait parmi les administrateurs de Lafarge de 1990 à 1992 et avait déjà commencé à travailler pour service juridique de la filiale américaine de Lafarge dans les années 1980. Durant cette période, l’entreprise Lafarge avait déjà été accusée de liens avec la CIA pour faciliter l’exportation d’armes de façon secrète. 

Lafarge-ei-hillary-clinton

Ces différentes révélations au sujet des liens entre Hillary Clinton et l’entreprise de cimenterie Lafarge font scandale car… Lafarge a entretenu des liens très étranges avec l’Etat Islamique. 

lafarge-ei-lemonde

Les accusations portées contre la cimenterie Lafarge, d’origine française, pour financement supposé du groupe djihadiste avaient été révélées par le journal Le Monde qui a publié des documents, y compris des courriels, sur les payements effectués par la société aux djihadistes afin que l’entreprise puisse continuer à travailler tranquillement dans la Syrie en guerre. “Pour éviter la destruction de son usine de ciment en Syrie, Lafarge aurait payé une ‘taxe aux terroristes ”  La multinationale Lafarge a également été accusée d’acheter du pétrole aux djihadistes.

lafarge-finance-ei

Le groupe Lafarge si généreux avec la Fondation Clinton aurait donc, selon le journal Le Monde, négocié avec le groupe État islamique pour que sa cimenterie de Jalabiya en Syrie continue de produire entre 2013 et 2014. Le cimentier français Lafarge, qui a fusionné l’année dernière avec le suisse Holcim pour devenir le numéro un mondial du secteur, aurait payé au prix fort le passage de ses camions tant pour l’approvisionnement du site d’une capacité annuelle de 3 millions de tonnes que pour la circulation du ciment.

Des courriels envoyés par la direction de Lafarge en Syrie, publiés en partie par le site syrien proche de l’opposition Zaman Al-Wasl confirment les arrangements de Lafarge avec l’Etat Islamique pour pouvoir poursuivre la production jusqu’au 19 septembre 2014. Pour ses approvisionnements, Lafarge passait par des intermédiaires et des négociants qui commercialisaient le pétrole raffiné par l’Etat Islamique, contre rétribution.

Ces révélations n’avaient pas empêché la mairie de Paris de conclure un partenariat d’entreprise avec Lafarge pour fournir le sable de Paris Plage cet été.

Donald Trump s’est étonné du silence de CNN au sujet de toute cette affaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :