Le LancetGate va de rebondissement en rebondissement. Le 2 juin, la revue médicale The Lancet a pris ses distances avec l’étude bidon qu’elle a publiée sur l’hydroxychloroquine utilisée comme traitement contre le Covid-19.
The Lancet a publié un avertissement soulignant le devoir d’ “alerter les lecteurs sur le fait que de sérieuses questions scientifiques ont été portées à [son] attention” au sujet de cette étude, qui fait actuellement l’objet d’un audit.

L’avertissement rédigé par The Lancet a pris la forme d’une “expression of concern” (“expression de préoccupation”), formule utilisée par les revues scientifiques pour signifier que le doute est jeté sur la valeur de travaux scientifiques.

Ce début d’aveu forcé confirme le discrédit grave qui s’abat désormais sur cette publication médicale de portée internationale.

Dans une lettre ouverte publiée le 28 mai, des scientifiques du monde entier soulignaient que l’examen minutieux de l’étude de The Lancet soulève “à la fois des inquiétudes liées à la méthodologie et à l’intégrité des données“, données fournies par Surgisphere, société fantôme dont la directrice des ventes est… une actrice porno.

Le Professeur Didier Raoult a qualifié cette étude bidon de “foireuse”, déclarant qu’elle avait été réalisée par une bande de “pieds nickelés“.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. basta says:

    Alors qui c’est’y qu’avait raison ? c’est dingue ! que de c… on aura entendues !
    On n’a pas sorti le c.. des ronces !!! moi j’vous l’dis !

  2. Tchetnik says:

    Et ce fût en fait peu étonnant de voir des politiciens qui firent si lambins et incompétents pour prendre des décisions sanitaires pourtant évidentes réagir plus vite que leur ombre pour interdire un médicament utilisé depuis des décennies sur la base de cette seule “étude” aussi bidon qu’un rapport de l’onu sur Racak ou sur les amd en Iraq.

  3. Soupape says:

    1 – La revue … lâche son étude bidon … pondue par un bidon …

    2 – Le camp des lrem … porteurs bidons, … d’études bidons, …
    est donc … ENFIN LÂCHé :

    3 – lippe-phi … ne sait plus où se cacher …

    et an-ver (et-contre-tous) … a reçu le bonnet d’âne … des bricoleurs du ministère de la santé …

    4 – L’académie de mes deux cinémas … est cramoisie …

    5 – gouvernement macron = gouvernement bidon …

    6 – le 28 juin …
    TOUT SAUF … les bidons … et leurs porte-macron
    TOUT SAUF … les bidons … et leurs porte-macron
    TOUT SAUF … les bidons … et leurs porte-macron

    Ils n’ont cessé de nous mentir … au moins depuis le 9 janvier 2020 (message oms) !

    7 – Le 28 juin … TOUS les candidats sont bidons …

    Donc il faut ELIMINER … les PLUS bidons … … … c’est à dire … les porte-macron …

  4. toto says:

    Les pôvres éditeurs de “the Lancet” qui vont devoir rendre le pognon des pots de vin qu’ils ont reçus de Bigpharma. Cela n’a pas traîné, même des adversaires de Raoult ont dénoncé la magouille