Hymne à saint-Michel Archange, saint patron des parachutistes.

Chant interprété par la Promotion Capitaine Biancamaria.

En 1948, lors de la messe célébrée en la cathédrale de Hanoï, le père JEGO bénit les fanions au nom de Saint-Michel. Pour le père JEGO, Saint-Michel est « celui qui dirige nos combats, nos combats intérieurs et extérieurs, les luttes de notre vie d’homme « . Le 13 février 1949 dans cette même cathédrale de Hanoï drapée de parachutes multicolores, devant un vaste auditoire d’autorités civiles, militaires et religieuses et en présence d’un très grand nombre de parachutistes et de civils, le choix du Saint Patron est réaffirmé et commenté.

Et le 29 septembre suivant, jour de la fête de Saint-Michel, partout où se tenaient des unités parachutistes, a lieu « La Saint-Michel ».

Sous l’impulsion du Père CASTA, Aumônier principal des Troupes aéroportées d’Indochine, Saint-Michel était désormais le Saint Patron adopté par les Parachutistes, et il le demeure par toutes les générations qui ont suivi. Au-delà du sens religieux, on s’aperçoit que même les paras qui n’étaient pas croyants, ou qui observent une religion différente, se réfèrent à Saint-Michel (comme ils se rapportent aussi à la « Prière » d’André ZIRNHELD).

Ainsi le 29 septembre de chaque année, à la suite de la messe de la Saint-Michel, les parachutistes organisent partout où ils se trouvent en l’honneur de leur Saint Patron, cérémonies, prises d’armes, dépôts de gerbes, défilés, sauts en parachute, compétitions, vins d’honneur, banquets, réceptions…, réunissant tous les paras, ceux d’hier et d’aujourd’hui…

Paroles

Ô Saint Michel, ange des paras, arme nos coeurs de hardiesse
Conduis nos pas joyeux, aux vastes bois tous pleins de Dieu
Guide nous dans les durs sentiers, et garde-nous de nos détresses
Ô Michel, patron des paras, arme nos coeurs de hardiesse.

Ô Michel, Ange chevalier, lave nos coeurs de nos rotures
Fais-nous loyaux et braves, bons aux petits à tous courtois
Pour servir fais-nous être prêts, et défends-nous de tout parjure,
Ô Michel, Ange chevalier, lave nos coeurs dans l’onde pure.

Ô Michel, Ange des guerriers, arme nos coeurs de sainte audace
Ta main trancha les cieux, arrache nous des camps peureux
Laisse-nous résolus et fiers, sangle nos chairs dans nos cuirasses
Ô Michel, Ange des guerriers, arme nos coeurs de sainte audace.

Source : Histoire et Tradition

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :