Pavlov

A Donetsk, des dizaines de milliers de personnes ont fait leurs adieux aux cris de “Spassiba” (merci) , à leur héros, Arsen Pavlov, plus connu sous le nom de Motorola, qui a été assassiné à l’âge de 30 ans à son domicile, le 16 octobre 2016. La vie du commandant de Sparta aura été si dense, que l’âge de sa mort laisse songeur.

En mai 2014, Motorola est apparu pour la première fois dans la résistance de Nouvelle-Russie à Slaviansk face aux forces du régime de Kiev qui s’est imposé par le coup d’Etat sanglant du Maïdan. Son unité s’est alors installée dans le village de Semenovka, à la limite de Slaviansk. Motorola, avec son unité « Sparta », a participé à toutes les batailles qui ont abouti à délivrer la République de Donetsk. 
Le président de la République de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko a déclaré:  « Je comprends que Piotr Porochenko a rompu la trêve et nous a déclaré la guerre ». L’épopée du jeune homme s’est arrêtée le dimanche soir 16 octobre 2016 dans l’ascenseur de sa maison, suite à l’explosion d’une bombe. Son garde du corps a lui aussi été tué et plusieurs autres personnes ont été blessés. 

Motorola se savait menacé en raison de ses succès qui constamment fait reculer les forces du régime de Kiev. Avec ses troupes, il a gagner la bataille stratégique de l’aéroport de Donetsk, elles ont également pris le site de Debaltsevo, un autre point éminemment stratégique. Etc. Motorola à la tête de son unité de blindés s’est a été de toutes les grandes batailles des des insurgés contre la tyranie de Kiev. Il avait ainsi mérité le le surnom «dieu de la guerre ». Ses compagnons d’arme affirment que “son courage aveugle fracassait tous les clichés sur la valeur de la vie.” Il était aimé et admiré des membres de son unité, car il était prêt à donner sa vie pour ses compagnons de combat.

Arsen Pavlov, natif de Russie, avait combattu en Tchétchénie, il a rejoint le Donbass lorsque celui-ci a été attaqué par les forces de Kiev, il s’était marié en Novorossiya en 2014 et avait deux enfants.
Les dirigeants du Donbass se sentent tous menacés, six d’entre eux ont déjà disparu dans des attentats. Porotchenko avait menacé personnellement Arsen Pavlov.
Motorola à Slaviansk en juin 2014

 

emiliedefresne@medias-presse.info 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :