Belgique – Mgr Léonard, primat de Belgique, invité d’un débat télévisé dimanche dernier à midi, affirmait qu’il se serait volontiers joint aux marcheurs afghans réclamant l’arrêt des procédures d’expulsion des immigrés illégaux.

Nous aurions préféré que Mgr Léonard se joigne à ces quelques poignées de Belges qui ont veillé comme des sentinelles aux abords de leur parlement lors des débats entourant le projet de loi autorisant l’euthanasie des enfants.

Hélas, sur ce sujet crucial, l’épiscopat belge a été d’une discrétion inquiétante autant qu’affligeante. Mgr Léonard s’est limité à cosigner avec différents chefs religieux un appel œucuménique désapprouvant ce projet de loi et à faire quelques déclarations tièdes à l’occasion de l’un ou l’autre entretien avec des journalistes. Le minimum syndical, serait-on tenté d’écrire.

Dès lors, que Mgr Léonard déclare à la télévision qu’il pourrait manifester aux côtés des immigrés en situation illégale irrite par une curieuse conception des priorités.

Bien sûr, au lendemain de Noël, de bonnes âmes nous rappelleront le devoir de charité.

A nous de rappeler que la charité politique menée par un responsable politique qui agit en vue du bien commun, selon un ordre politique véritablement juste, est la plus haute des charités parce qu’elle s’adresse à tous les membres d’une société pour leur procurer un bien plus grand.

Les autorités politiques d’un pays ont en charge le bien commun de leur nation et de ses habitants. Leur devoir est d’assurer la prospérité du pays dont ils ont la charge. Dans ce cadre, le Pape Pie XII a bien signifié la notion de « restriction à l’égard de l’immigration ». Une autorité politique ne peut pas laisser entrer dans le pays dont elle a la charge des nouveaux immigrés à qui l’on pourrait d’autant moins fournir un travail que des milliers, voire des millions de nationaux sont déjà au chômage.

La politique est l’art du possible au service du bien commun. Un dirigeant politique commet une faute en encourageant un projet utopique au mépris du réel.

Quant à Mgr Léonard, s’il tient absolument à parler d’immigration, il serait avisé de rappeler que le pays dont il est primat est une nation d’enracinement catholique et que si la Belgique se trouvait encore en situation permettant d’accueillir de nouveaux immigrants, il conviendrait de privilégier des personnes de confession catholique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :