L’Ocean Viking, bateau appartenant à l’Ong française Médecins sans frontières-Sos Mediterranée et stationné face aux eaux territoriales italiennes qui lui sont fermées, bat pavillon norvégien : donc c’est à la Norvège de prendre en charge les 80 « migrants » qui sont à bord commente le ministre de l’Intérieur italien, à nouveau confronté aux dures critiques médiatiques : « L’Italie n’est pas juridiquement tenue, ni disposée à accueillir les immigrés clandestins non identifiés, se trouvant à bord de l’Ocean Viking », a-t-il écrit.

Environ 80 personnes, toutes originaires d’Afrique sub-saharienne, majoritairement des adolescents et adultes de sexe masculin, se trouvent désormais à bord du bateau humanitaire qui a quitté Marseille dimanche dernier et a été les récupérées dans les eaux territoriales libyennes.

« Le ministre de l’Intérieur, a communiqué le ministère des Affaires étrangères italien, rappelle que n’est pas acceptable la conduite de certaines ONG qui considèrent l’Italie comme l’unique port de débarquement et qui donc, dans ce but, sont prêtes à exposer les personnes à bord à des conditions psychologiques de fortes pression dans une situation hygiénique-sanitaire susceptible de se détériorer rapidement ».

Oslo, pour l’instant, n’a pas réagi, mais le ministre norvégien de la Justice et de l’Immigration, Jøran Kallmyr (droite populiste), a déclaré à la télévision publique que les migrants devaient être « ramenés en Afrique, en Tunisie ou en Libye ». La pensée de Salvini sur le rapatriement des clandestins sur les côtes africaines fait des émules…

Francesca de Villasmundo




Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :