Le premier mariage entre personnes de même sexe vient d’être célébré à Milan pour la première fois de sa longue et tumultueuse histoire !

“Sala (le maire de Milan, ndlr) célèbre les mariages entre couples homosexuels ? Si c’est seulement une question de droits civils, alors cela est valable pour la polygamie aussi. Que l’État réglemente donc les noces plurielles.”

Une revendication, parue sur Facebook, qui a une saveur de provocation, signée par Hamza Piccardo, le fondateur des communautés islamiques et père de Davide, le pote-parole de la Coordination des associations islamiques milanaise.

Le mariage pour tous, avant-garde de la polygamie ! Il va s’en dire que les paroles du musulman Piccardo ont déchaîné un tollé général du côté du maire et de ses alliées.

“La position de Hamza Piccardo est folle. Promouvoir la polygamie signifie proposer une terrible régression sur le plan des droits des femmes et sur l’idée même des relations entre genres”

s’est exclamé Pierfrancesco Majorino, un responsable de la municipalité pour le dialogue avec les musulmans à propos des mosquées.

A quoi on peut rétorquer, à ce grand penseur devant l’Éternel, pas encore assez dans le vent, que la polygamie pourrait être autorisée par l’État laïc italien, pour les deux sexes, pour les trouples gays ou lesbiens, et se décliner en plusieurs genres et modes…

En étant plus sérieux, le mariage entre personnes du même sexe n’est peut-être pas une régression morale, par hasard ? Et qui aurait cru que ce genre d’union serait un jour légalisé au même titre que le mariage traditionnel ? Dans quelques années, quand les lobbies faisandés qui dictent l’immoralité d’aujourd’hui, avec l’aide des médias mainstream, auront fait leur travail de sape, on redemandera à cet éminent moraliste progressiste et féministe sa pensée sur la polygamie. Pas si sûr qu’il osera tenir le même langage qui pourrait, alors, être perçu comme rétrograde, obscurantiste, conservateur, arriéré !

La réaction la plus sensée dans son expression énergique fut celle de Matteo Salvini, le leader de la Ligue du Nord, hostile au mariage pour tous et à l’invasion migratoire actuelle :

“Mais que Piccardo retourne chez lui ! Est-ce qu’ils comprendront enfin où ils nous entraînent les bien-pensants ? Après le mariage gay, le gouvernement devrait autoriser la polygamie…”

Quant au musulman Piccardo il ne s’est pas laissé intimider. Et a rebondi en se servant adroitement, tout en cachant hypocritement un mépris indéniable, des faiblesses de la pensée humaniste occidentale, pour une étrange alliance entre islamistes et lobby LGBT :

“Personne ne veut dicter des lois. Mais on ne comprend pas pourquoi une relation entre adultes conscients et consentants puissent être interdite, même plus, stigmatisée et avortée. Par respect pour la laïcité de l’État qui pour moi signifie traitement égal. Je ne veux pas activer un mouvement, mais j’ai lancé une pierre dans la mare, ainsi il y a un débat.”

Francesca de Villasmundo

http://www.secoloditalia.it/2016/08/dopo-unioni-gay-poligamia-strana-alleanza-islamici-lobby-lgtb/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :