« C’est de la folie ! J’espère que cela n’est pas vrai… Combien d’autres épisodes de ce genre jusqu’à Noël ? Je relance #vivailNatale (#viveNoël). Bas les pattes de notre histoire millénaire. »

C’est ainsi que s’est exprimé sur twitter Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur italien après avoir appris le retrait des crucifix d’une école de la ville de Fiumicino.

William De Vecchis, le sénateur de la Ligue, a raconté les faits :

« Le 8 novembre dernier, au cours d’une réunion scolaire, certains parents se sont rendus compte que les crucifix avaient disparu de certaines salles de classe, symbole de notre chrétienté et de notre culture. Demandant des éclaircissements, il leur a été répondu que l’élimination des crucifix avait été décidée pour ne pas mettre en embarras les enfants musulmans présents dans l’école. Un choix que je ne partage pas, qui pour protéger les exigences de certains, mortifie les sentiments de la majorité. »

De Vecchis a ajouté :

« Maintenant, à la suite d’une manière tordue de concevoir l’accueil, on abdique nos valeurs, pratiques et sentiments populaires italiens pour bien se faire voir des autres cultures. Ce n’est pas ça le sens de l’accueil et de l’échange culturel. Je donnerai des crucifix à l’école avec grand plaisir. »

L’Occident chrétien, anciennement chrétien, déspiritualisé, matérialiste et nihiliste, se soumet volontairement à l’islam et à ses adeptes… Le multi-culturalisme et le “vivre-ensemble” si chantés par les mondialistes athées nient dans la réalité l’asile politique à Asia Bibi et au Christ…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :