C’est la petite bête qui monte, qui monte, qui monte. Elle n’est pas noire mais verte, le vert de la plaine du Po où elle est née. La Ligue de Matteo Salvini, d’après les sondages, gagne des points et serait aujourd’hui à 34,2 %.

Pendant ce temps-là, il y en a qui descendent : le gouvernement de coalition composé du perdant des dernières élections, le Parti Démocrate, et du Mouvement 5 Etoiles, l’ancien allié de la Ligue mais rentré dans le rang du système après avoir été anti-système, -les fauteuils ministériels sont confortables. Les deux formations sont respectivement à 19 % et 16,3 %.

Le mécontentement des Italiens par rapport à l’actuel exécutif, lui ne cesse de croître : plus de 54 % des Italiens jugent négativement l’action gouvernementale, seulement 22 % l’approuvent, 22 % préférant ne pas s’exprimer.

Quant au parti identitaire Fratelli d’Italia, il rejoint « le seuil psychologique » des 10 % pour la première fois depuis qu’il existe.

C’è chi scende e c’è chi sale” dit le proverbe italien (il y a ceux qui montent et il y a ceux qui descendent).

La petite bête qui monte, la droite souverainiste italienne qui a le vent en poupe, va donner de l’urticaire à plus d’un bien-pensant.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. A quand en France notre Salvini a la Française

  2. Soupape says:

    Il nous faut … un nouveau Saint Bernard, … qui sache prêcher,
    et convertisse la France … ..

  3. Etienne says:

    Quant à M. Bergoglio et ses larbins, ils doivent tellement se gratter qu’ils vont finir par se payer un cancer de la peau.

  4. alexderome says:

    Nos merdias ne cessent de dresser un parallèle entre la Liga et le fascisme. Le fascisme était antidémocratique, antiparlementaire, se considérait un anti parti, anticlérical. A t’on vu Mussolini parler avec un chapelet ? Salvini n’a pas dissous l’opposition., ni interdit les journaux et les syndicats. Alors messieurs les journalistes, étudiez ou lisez De Felice ou Gentile avant d’écrire n’importe quoi.
    Dernière chose, Salvini avait interdit l’accès au gouvernement de francs-maçons.Les quadrumvirs de la marche sur Rome, de Bono, de Vecchi, Bianchi et Balbo étaient tous francs-maçons. Si vous arrivez déjà à citer le nom de ces quatre hiérarques vous pouvez prétendre parler du fascisme. Dino Grandi, le fasciste qui provoquera la fin du régime était aussi un f-m, anglophile, ainsi que Farinacci, germanophile.

    • Cadoudal says:

      Mussolini portait une médaille de Marx autour du cou

      un lecteur passionné de Nietzsche

      ses débuts en politique ont été financés par le Komintern

      il était protégé par Lénine via son agent Angelica Balabanoff.

      un pur produit de la révolution bolchevique.

      • Soupape says:

        1 – Et aujourd’hui, le komintern …

        c’est la “communication interne” … dans les entreprises … (et dans les administrations) …

        façon moderne … de propager … les mossâneries …

        2 – Tout chef d’entreprise … qui n’adhère pas aux mossâneries … et ne se fait pas massâne

        voit son chiffre d’affaires diminuer …

        C’est une atteinte aux libertés individuelles, …

        mais la république … se fout de ces libertés individuelles là ! …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !