jilbab-noire-mpiqamis-mpi

Roubaix – L’école Arc-en-ciel existe depuis 2012, fondée par Alexandra Pichard, 38 ans, et Alice Fertein, 33 ans, toutes deux jeunes mamans converties à l’Islam.

Il s’agit d’une école maternelle et primaire hors contrat qui accueille une vingtaine d’enfants selon la méthode Maria Montessori, du nom d’une italienne renommée pour sa pédagogie basée sur l’éveil et l’autonomie de l’enfant.

Bien évidemment, la désignation de Najat Vallaud-Belkacem à la tête du ministère de l’Education nationale, avec tout ce que cela implique à propos de l’enseignement de la théorie du genre à l’école “dès le plus jeune âge”, ne peut que favoriser l’essor de telles écoles en marge des établissements scolaires de la République.

Si l’école Arc-en-ciel ne porte pas un nom connoté, il n’est par contre un secret pour personne que cette école propose un enseignement religieux conforme aux croyances musulmanes. Et un détail frappe. Jusqu’ici, comme en témoigne la page Facebook de l’école, les élèves se présentaient en classe dans des vêtements communs aux enfants de leur âge. Mais cette année, la liste des fournitures scolaires indique que les parents doivent prévoir un jilbab pour les filles et un qamis pour les garçons, des tenues très éloignées des usages français…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :