klarsfeld-verre-eau

Le 9 janvier 2014, en début d’année dernière donc, sur la chaîne iTélé, Arno Klarsfeld a prononcé les mots suivants :

« Non, la France n’est pas antisémite, il y a le noyau dur de l’extrême droite qui l’est vigoureusement, une partie de l’ultra gauche et les islamistes et une partie des jeunes de banlieue. »

Pour ces propos, Arno Klarsfeld est convoqué le 3 février 2015 au Tribunal, sous le prétexte d’avoir attenté à l’honneur des jeunes de banlieue.

MPI - 33 - 01- convocation -

[la convocation fournie par Arno Klarsfeld]

Le motif de convocation est stupéfiant. La notion d’atteinte à l’honneur des jeunes de banlieue n’a strictement aucun fondement dans le droit français. Incidemment, on rapporte que le dépositaire de la plainte aurait 37 ans et ne rentre pas dans la catégorie des « jeunes de banlieue », à supposer qu’on puisse définir cette notion assez suscepte.

Quant à Arno Klarsfeld lui-même, il est généralement présenté comme étant avocat de profession. Notons qu’il a été mis en cause par le magazine Capital, parce qu’il toucherait 7000 Euros pour un poste assez virtuel au Conseil d’Etat, où il ne met guère les pieds. C’est Nicolas Sarkozy qui lui a offert cette grasse prébende fin 2010. Il s’est également distingué par son engagement volontaire dans les forces armées israéliennes en 2002, après avoir acquis la nationalité israélienne, qu’il n’avait pas jusque là. En 2004, il a pris la défense du président états-unien George W. Bush sur les plateaux de télévision, notamment au Grand Journal sur Canal+. Voilà qui permet de cerner le personnage.

En résumé, Arno Klarsfeld est clairement un membre, bien nourri, du Système qui nous gouverne, et n’a pas grand-chose d’un dissident ou d’un émule de Dieudonné. On se rappelle qu’il avait jeté un verre d’eau à la figure de Robert Ménard sur un plateau de télévision.

Habituellement, les meutes et associations « anti-racisme » qui veillent au respect de la bien-pensance et nivellent par le vide la liberté d’expression ne s’en prennent pas à des proies du genre d’Arno Klarsfeld.

Dans ces conditions, outre le caractère extravagant de la plainte, on peut se demander si cette convocation n’est pas une manoeuvre électorale du PS : convoquer un membre de la nomenclatura dans un procès bidon et, avec force tapage médiatique, montrer aux « jeunes de banlieue », qui sont de plus en plus en rejet du PS, que les Juifs aussi peuvent être traînés devant les tribunaux. Tout cela n’est-il pas qu’une mise en scène de la pseudo-égalité des citoyens devant la loi, dont tout le monde sait qu’elle n’existe pas.

Je note qu’Arno Klarsfeld reçoit 7000 Euros du Conseil d’Etat, précisément cette institution qui a interdit le spectacle de Dieudonné, sur un claquement de doigt du Système.

Le Système attaquant un des siens, bof, je n’y crois pas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :