A bientôt la prochaine!

Mais de quoi se mêle le Conseil de l’Europe ? Ses représentants, dans une décision qui sera publiée mercredi prochain, demandent à la France d’interdire la fessée. Au nom des Droits de l’homme cet organisme estime que le droit français “ne prévoit pas d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels”, contrairement à l’article 17-1 de la Charte européenne des droits sociaux, où il est écrit que les États signataires, doivent “protéger les enfants et les adolescents contre la négligence, la violence ou l’exploitation”.

La fessée est interdite dans 27 des 47 pays membres du Conseil de l’Europe, remarquent-ils, mais pas en France.

Conclusion logique, les 27 pays qui se mêlent de la vie intime des familles doivent abroger leur loi liberticide pour rejoindre les 20 autres pays qui sagement respectent la liberté des parents d’éduquer leurs enfants.

Enfin, c’est ainsi que la question de la fessée devrait être traitée en toute logique, mais ce n’est pas ainsi que le Conseil de l’Europe, ce grand organisme fondé après la Seconde guerre mondiale pour protéger la démocratie et la liberté,  voit les choses…

Cette décision n’est pas contraignante mais elle ouvre la voie à une nouvelle campagne de démolition de la famille par le biais de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Les associations gauchardes pour l’interdiction de la fessée préviennent que « des plaintes seront déposées » par la voix de Gilles Lazimi, médecin et coordonnateur de la campagne contre les violences éducatives de la Fondation pour l’enfance. On sait où cela mène: à la confiscation de l’autorité parentale par les Etats et même parfois, carrément,  à la confiscation des enfants par les Etats. C’est ce qui s’était passé en Union soviétique… Mais le soviétisme a disparu de Russie pour ressurgir à l’Ouest, et nous ne sommes pas au bout de nos peines… A moins que les peuples se réveillent enfin!

Le Conseil de l’Europe est un grand organisme qui compte 636 membres dont les décisions n’ont pas force de loi et ne servent donc qu’à montrer la voie du mondialisme aux pays européens qui ne la suivent pas assez vite. Cela fait donc 70 ans que les contribuables européens de 47 pays engraissent des parlementaires pour parlementer… Cette fois-ci ils prétendent indiquer aux Français comment élever leurs enfants… Faudrait-il installer des caméras dans les maisons pour vérifier le respect de la loi ? Dans ces 27 malheureux pays où la fessée est interdite, comment l’État vérifie-t-il le respect de la loi ? Tout simplement en promouvant les cafards, les délateurs, les dénonciateurs! Belle mentalité et bel exemple pour les enfants! 

Que les peuples donnent donc une fessée magistrale à toute cette clique mondialiste et dictatoriale de sans-culottes!

A propos de cette décision sur la fessée, le monde écrit: “La sanction est tombée.”, laissant à croire que cette “décision” aurait force de loi; bon moyen d’enfumer le peuple en le prédisposant à accepter de céder ses droits à l’éducation de ses enfants à l’Etat. Le Conseil de l’Europe des mondialistes aura au moins gagné une nouvelle grande campagne de presse pour un peu plus culpabiliser les parents et les déposseder de leur autorité, au plus grand malheur des enfants.

La Russie qui est membre du Conseil de l’Europe depuis 1998, c’est-à-dire depuis que les USA ont décrété qu’ils avaient gagné la guerre froide,  a décidé d’user de la politique de la chaise vide durant un an, tant cette institution est au service de l’OTAN! La Russie pourrait tout aussi bien quitter définitivement cette assemblée cela ferait faire des économies  aux Russes.

TOURBABEL-UE (2) copie

Cet organisme, sis à Strasbourg, dont le bâtiment porte dans son architecture la volonté non dissimulée de la reconstruction de la tour de Babel qui avait été condamnée par Dieu Lui-même, cette architecture est donc un défi à Dieu, c’est le cri de Satan: “non serviam!”

A propos du bâtiment du Parlement européen et de sa signification, très intéressante vidéo/conférence de Pierre Hillard:

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :