L’hebdomadaire Closer publie un article sur les vacances de la fille cadette de François Hollande et Ségolène Royal, Flora.

Arrivée début juillet à l’aéroport de Calvi en compagnie de ses amis pour le festival Calvi on the Rocks, Flora Hollande, 24 ans, a été accueillie, véhiculée et hébergée en Corse par la sous-préfète Anne Ballereau, une pro-Hollande réputée dans la région, qui a mis un appartement et un véhicule à la disposition de la jeune demoiselle Hollande. 

Contactée par Closer, Mme Ballereau a, malgré les photos, nié avoir accordé quelques privilèges à Flora Hollande. L’Elysée, contacté lui aussi par le magazine people, préfère rester dans le mutisme.

Depuis la parution de l’article de Closer, d’autres journaux ont investigué. Corse Matin a confirmé les informations publiées par Closer : Flora Hollande a bien bénéficié d’avantages aux frais de l’Etat, donc des contribuables. 

Ajoutons qu’Anne Ballereau a prononcé vendredi son discours d’adieu à la Corse. Elle n’est plus sous-préfète. Elle rejoint l’Inspection générale de l’Education nationale.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :