Les faits

Dans cette terrible vidéo la femme qui va être exécutée est accusée de prostitution.

L’homme en noir justifie la sentence à venir par l’enseignement islamique traditionnel des Oulémas et par la parole même d’Allah contre ceux qui enfreignent ses commandements.

Il demande à ce qu’Allah lui pardonne et la purifie grâce à cette sentence qui va être appliquée.

Au début de son prêche il cite le verset 33 de la sourate 5 et il lui demande de se repentir.

Le mur est recouvert d’une inscription qui mentionne leur groupe et affiliation: le groupe Jabhat al-Nusra, organisation Al-Qaida au Cham (la zone qui regroupe la Syrie, le Liban, la Jordanie et la Palestine).

La femme, tuée d’une balle dans la tête, a un accent levantin, probablement syrien.

Cette scène a été postée sur internet le 15 janvier 2015, elle a été prise dans la campagne de la ville de Idlib en Syrie.

La triste réalité

L’islam appliqué dans toute sa rigueur illustre parfaitement la peur panique qui s’est emparée de nos dirigeants qui se sont mis à crier à « l’islamo-fascisme » !

Ce pauvre Manuel VALLS s’est même fait accuser par Roland DUMAS « d’être sous influence juive » : les requins parlent aux requins, les chiens s’accusent mutuellement d’être porteur du virus de la rage.

Pendant ce temps le France se communautarise à grands pas parce que ces mêmes hommes politiques ont refusé de voir la réalité qui – telle une bombe islamiste » leur explose à la figure !

Ils ont bonne mine les « Charlie » qui jouent aux pompiers alors qu’ils sont les pyromanes ou, à tout le moins, leurs complices alors qu’ils regardaient ailleurs pendant que la maison France prenait feu !

Christian Lassale

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :