Claire Colombi est une jeune historienne bien connue des lecteurs de Médias Presse Info grâce aux vidéos de ses conférences. Spécialiste de l’époque médiévale, elle se fait l’avocate d’une période trop souvent méprisée et calomniée, et devient ainsi la digne héritière des célèbres historiens Régine Pernoud et Jacques Heers.

L’école de la République forma des générations de petits Français à l’idée que la civilisation commença à la Renaissance, que la lumière apparut au siècle qui en porte le nom et que l’Histoire, la vraie, commença en 1789.  Avant  c’était le Moyen Âge, c’est-à-dire l’horreur.

Or le Moyen Âge fut chrétien, profondément chrétien, et sans doute faut-il chercher là la raison de son dénigrement par la très laïque République.

Exaspérée par la propagande anti-médiévale, Claire Colombi démontre qu’il y a là une guerre des mots, une guerre des idées, une guerre des principes métaphysiques et des modèles civilisationnels. Tout au long de ce livre, elle s’emploie avec efficacité à démasquer une série de mensonges entretenus par l’école républicaine, la télévision et le cinéma.

La légende noire du Moyen Âge, Claire Colombi, éditions Kontre Kulture196 pages, 15 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :