S’il est une personnalité médiatique qui use et abuse de la novlangue, c’est bien le pape François. Que ce soit dans le domaine religieux ou politique, sociétal ou écologique, El papa argentin, qui ne manie guère bien les langues étrangères, maîtrise largement la novlangue, moyen subversif d’imposer le politiquement et religieusement correct aux esprits, le principe de la novlangue étant d’empêcher les gens de réfléchir afin qu’ils ne réagissent plus que par l’affect, de les rendre plus manipulables et soumis à la pensée unique, dans ce cas à l’immigrophilie bergoglienne.

Lors de l’audience générale d’aujourd’hui, centrée sur son voyage au Maroc qui s’est à peine conclu, il a inventé une nouvelle expression pour désigner les « migrants », mot qui pourtant déjà en soi-même dérive de la novlangue. Mais il encore trop parlant, trop réaliste, pour le pontife actuel qui s’est lancé dans un cours de grammaire immigrationniste :

« Migrant est un adjectif, personne est un substantif, a observé Jorge Maria Bergoglio. Nous sommes tombés dans la culture de l’adjectif et nous oublions trop souvent les substantifs, la substance. L’adjectif doit être attaché à un substantif, ‘personne migrante’, ainsi c’est respectueux. »

« La culture de l’adjectif est trop liquide, trop gazeuse » a-t-il ajouté.

Ainsi, les autorités mondialistes après avoir éliminé des discours officiels, des articles de journaux, des informations et des manuels scolaires, et autres supports institutionnels nationaux ou mondiaux, le mot « clandestin », le terme le plus réel, le plus vrai, pour qualifier les étrangers qui viennent clandestinement dans un autre pays, après les avoir titularisés comme « réfugiés » ou « migrants », mots plus sentimentaux, abstraits et surtout coupés de la réalité clandestine, voici « la personne migrante » imaginée par le pape François. De la sorte, l’illégalité de la situation des clandestins est relégué définitivement aux oubliettes, mais pareillement la notion d’invasion migratoire constituée par ces énormes flux de « migrants » débarquant sur les côtes européennes est occultée. Grâce à ce nouveau concept de « personne migrante » dominera dans les esprits l’impression d’individus épars par-ci, par-là, bougeant au gré du vent… la déformation de la réalité migratoire sera ainsi à son comble !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

8 commentaires

  1. daflon says:

    Je les cite toujours en tant que « hordes sauvages d’envahisseurs ». C’est pas bien ?

  2. Ce type est une catastrophe. Il se donne vraiment beaucoup de mal pour que tout le monde déteste le Catholicisme.

  3. Hugues says:

    Sic transit gloria mundi

    “Lors de la cérémonie d’intronisation d’un nouveau pape, il était de coutume qu’un moine se présente par trois fois devant lui pour brûler à ses pieds une mèche d’étoupe et lui annoncer « Sancte Pater, sic transit gloria mundi » : « Saint Père, ainsi passe la gloire du monde ».

    Ce rite d’inspiration byzantine (à l’Empereur on apportait également des os humains et des cendres) était là pour rappeler au souverain pontife qu’il n’était qu’un homme, et de fait devait se garder de tout orgueil ou vanité.”

    • Soupape says:

      Après la mort de Pie XII,
      Jean XXIII a bien été obligé de subir … ce rite d’intronisation,
      (“sic transit gloria mundi”) …
      qu’il s’est ensuite … empressé d’abroger !

      Plus tard, Paul VI (ou Jean XXIII) abrogea …le port de la Tiare Pontificale,
      trop lourde à porter … pour les têtes de linottes …

      Il y a plus :
      Tout nouveau Pape devait être porté … sur la “Sedia Gestatoria”,
      alors qu’aujourd’hui,
      il n’est plus porté … que par ses pensées personnelles …

      Si bien que plus aucun fidèle …
      ne SAIT qu’il peut … demander et obtenir … les conseils de l’Esprit Saint ! …

      • Cadoudal says:

        avec Dingoglio , les papes de Vatican II ont opté pour le nez de clown ;
        ,plus conforme pour marquer leur doctrine
        que la tiare et la sedia

  4. Etienne says:

    Ne dites plus le mot “pape”, dites “la personne qui prétend occuper la fonction de”…

    C’est beaucoup mieux : un pape, c’est un père. Bergoglio n’a rien pour incarner cette belle mission, c’est un bête politchien comme tant d’autres.

    Dieu veuille libérer l’humanité de l’Islam et de ses complices.

  5. alexderome says:

    Que va t-il dire à la famille de Stefano Leo tué par un migrant parce qu’il avait l’ai trop heureux ?
    http://www.fdesouche.com/1185463-italie-said-mechaout-avoue-avoir-poignarde-a-mort-stefano-leo-je-lai-choisi-parce-quil-avait-lair-heureux

  6. alexderome says:

    Un très gros événement se prépare, à Salonique une colonne de migrants s’est mise en route par les Balkans. Tout cela est organisé et coordoné par les ONG de Sörös et la complicité de la Grèce. SOURCE : Info par la TV hongroise.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !