Pas moyen de regarder la télé, d’écouter la radio ou de lire la presse sans tomber sur une info à propos des « grandes oreilles » de la NSA, l’agence nationale de sécurité des Etats-Unis d’Amérique.

L’occasion pour Médias-Presse.Info de vous proposer un focus sur ce service de renseignements et ses gigantesques moyens.

La NSA a été fondée en novembre 1952. Son existence n’a été reconnue que cinq ans plus tard. A l’époque, elle comptait 9.000 personnes sous ses ordres. Après le 11 septembre 2001, elle est passée à plus de 30.000 personnes. Depuis 2009, le personnel a encore augmenté, grimpant à 35.000 personnes.

C’est la NSA qui a développé différents programmes d’espionnage plus ou moins célèbres, comme Echelon, XKeyscore ou Operation Gold. XKeyscore, par exemple, est chargé d’intercepter les données contenues dans les e-mails ainsi que les informations concernant les connexions aux réseaux sociaux. Selon des documents officiels dévoilés en août 2013, la NSA aurait intercepté chaque année entre 2008 et 2011 environ 56.000 e-mails privés de citoyens américains. Mais la NSA est surtout mandatée pour surveiller les ressortissants étrangers et  ce sont 250 millions d’e-mails en provenance du monde entier qui seraient chaque année soumis à l’analyse des programmes de la NSA ! Sur ces 250 millions d’e-mails, 9% seraient interceptés en amont des opérateurs télécoms. Bien entendu, la NSA peut compter sur l’entière collaboration de nombreuses sociétés comme Google ou Microsoft pour capter les informations qui l’intéressent : données d’appels téléphoniques, trafic internet, etc.

Pour parvenir à traiter toutes ces informations, la NSA dispose de moyens de plus en plus impressionnants. Une dizaine de centres de stockage sont connus. Deux milliards de dollars ont été débloqués pour la création d’un nouveau centre de données situé à Bluffdale dans l’Utah. Le bâtiment de 100.000 m2 en consacrera 10.000 m2 aux serveurs ! Ce nouveau centre en construction devrait pouvoir stocker l’équivalent de 250 milliards de DVD, soit 500 trillions de pages de texte !

Depuis le vote de la section 215 du Patriot Act en 2001, au nom de la lutte contre le terrorisme, les Etats-Unis permettent à leurs services de renseignements la collecte d’informations et la surveillance de qui bon leur semble sans ordonnance judiciaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :