shariah-police-2-mpi

Un tribunal allemand a jugé que les islamistes patrouillant dans les rues de Wuppertal (Rhénanie du Nord-Westphalie) avec des gilets fluos portant l’inscription « Police de la sharia » ne violaient pas la loi, et ne pouvaient pas être poursuivis.

Une procédure en appel est annoncée mais, dans l’immédiat, les neuf personnes contre lesquelles une plainte avait été déposée en septembre 2014 pour avoir « conseillé »  à des gens (principalement des musulmans) à la sortie de bars, discothèques et salles de jeux, de ne pas adopter des « coutumes occidentales  » peuvent continuer leurs patrouilles.

Le groupe est connu pour avoir revendiqué certains quartiers comme « zone sous contrôle de la charia ».

shariah-controlled-zone

Le tribunal a considéré que les « recommandations » de cette police de la sharia ne violent pas la loi concernant le port d’uniformes, ni concernant les manifestations publiques.

Parmi les militants salafistes de cette « police de la sharia », il y a Sven Lau, un Allemand privé de passeport après un voyage en Syrie où il était, selon ses dires, en « mission humanitaire » . malgré ses photos téléchargées le montrant  dans un tank ou avec un fusil d’assaut Kalachnikov dans les mains. Il a été en prison et est soupçonné d’être le recruteur de jeunes musulmans pour le djihadisme en Syrie.

Les patrouilles de la « police de la sharia » dans Wuppertal avaient été critiquées par le Conseil central musulman d’Allemagne les qualifiant de «préjudiciables pour les musulmans » mais selon la justice allemande, il n’y a rien de punissable.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :