L’idéologie de “genre” est en marche vers le délire le plus abscons qui soit ! Négation de l’altérité sexuelle, la genderofolie s’invente « fluide », « nomade » et « liquide » et en appelle à la reconnaissance publique de la liberté de choix du genre.

Cette révolution anthropologique nie la réalité biologique et l’identité sexuelle donnée à la naissance pour laisser libre cours au « sentir » et au « vouloir » de l’individu, devenu sa seule référence et son propre dieu créateur.

Cisgenre, transgenre, travestie, non binaire ou agenre, « gender fluid », la liste des « genres » ne fait que s’alourdir sous la pression des lobbies LGBTQIAIZPPSMF+. Et donne naissance à des drôle de machins à barbe et en jupe qui se prennent très au sérieux.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :