Michel Geoffroy, essayiste, contribue au travail de la Fondation Polémia. Avec ce livre, il s’attaque à un sujet fondamental, cette super-classe mondiale agissant systématiquement contre les peuples, même lorsqu’elle prétend faire de l’action humanitaire.

L’auteur commence par définir cette super-classe mondiale et expliquer ce qui la caractérise. Il s’agit bien d’une classe, au sens sociologique du terme, celle d’un groupe de super-riches présentant des traits particuliers et durables qui le distinguent des autres. Elle se situe au-dessus des anciennes élites nationales et hors de portée, voire de la vue, des peuples. Elle est transnationale et son mode d’action, comme son projet, est mondial. Michel Geoffroy livre ensuite quelques exemples de personnalités qui composent ce cercle de l’élite économique et financière mondiale et examine leurs liens avec un second cercle, celui des médias et de la culture. Cette super-classe mondiale étant propriétaire de tous les médias dominants et finançant l’essentiel de ce qui se fait dans le domaine culturel relayé par les médias, elle contrôle les leviers d’influence majeurs. Pour compléter le tableau, ces oligarques mondialistes sont également aux commandes de myriades d’organisations non gouvernementales et de fondations diverses participant à l’entreprise de subversion générale à laquelle nous assistons en tous domaines.

Ce livre aborde aussi le projet eschatologique de la super-classe mondiale. L’une des biographies les plus connues du milliardaire mondialiste George Soros est d’ailleurs intitulée Soros : The Life and Times of a Messianic Billionaire.

L’aspect totalitaire du plan de cette super-classe ne fait aucun doute. Du cosmopolitisme au transhumanisme, elle impose toutes ses volontés à la façon d’un rouleau compresseur prêt à écraser toute opposition.

Pourtant, ce livre tient à se conclure sur une touche positive en soulignant le réveil de certains peuples à travers ce que la presse appelle les “populismes”. Mais l’auteur note aussi que les oligarques mondialistes accélèrent la mise en place de leur gouvernance mondiale. Le temps est compté.

La super-classe mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy, préface de Jean-Yves Le Gallou, éditions Via Romana, 475 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Sans Dieu , la confrontation est perdue d’avance
    La résistance des peuples face aux élites dirigeantes mondialistes restera un mythe sans le secours de la Puissance Divine .
    L’enjeu est le Coeur humain …
    Une guerre sans MERCI

  2. anne collay says:

    Eux-même sont des dégénérés de la pire espèce;
    https://www.youtube.com/watch?v=oecvYFq_wi0

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !