Le 07 mars 2016, après avoir été critiqué par des hommes politiques du pays pour son silence assourdissant, le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a enfin accepté de donner une conférence de presse pour parler des propos du magnat de l’immobilier et candidat à la présidence des États-Unis, Donald Trump.

Le chef de l’état mexicain a déclaré devant la presse du pays que le discours anti immigrant de Trump risque « de blesser le lien qui existe entre les deux nations. Ses déclarations nuisent aux relations du Mexique avec notre voisin du Nord  ». 

« Je condamne et je ne suis pas en faveur de ce genre de propos discriminatoires. Il me semble que ces déclarations défavorisent la relation que le Mexique a recherché avec les États-Unis », a-t-il affirmé.

Peña Nieto a insisté sur le fait qu’il ne partage pas « la vision ni les prises de position de Trump sur le Mexique car c’est évident qu’il ne connaît ni le pays ni ses citoyens. Celui qui parle mal des Mexicains ne connaît pas les Mexicains ».

Pour les hommes politiques mexicains, les déclarations du président de la république ont été très diplomatiques. Pour eux, une protestation formelle du gouvernement s’avère nécessaire. Deux fonctionnaires de l’Etat ont critiqué publiquement les positions anti-mexicaines de Trump et deux anciens présidents de la république ont qualifié de « stupide » l’idée de construire un mur à la frontière commune.

Le président Peña Nieto a ajouté de son côté que, pour le gouvernement mexicain, « il n’y aura aucun mur à payer à la frontière ».

Bien évidemment, Peña Nieto doit bien montrer à la population que son gouvernement conteste les déclarations de Trump. Quant aux Mexicains, ils savent que leur pays est complètement dirigé par les intérêts américains. Dans les deux cas, soit Clinton, soit Trump, le Mexique continuera bien malheureusement à être saccagé par la mafia politique, avec l’accord de Washington.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :