Le sprinter suisse Pascal Mancini s’est vu retirer sa licence, ce qui pourrait mettre fin à sa carrière d’athlète. Quelle est la raison de cette lourde sanction ? Sur sa page Facebook personnelle, il avait publié deux citations pourtant bien sages, mais dont l’auteur, un certain Léon D., n’est autre que Léon Degrelle, le célèbre chef belge du parti rexiste des années trente. Horresco referens impardonnable aux yeux de la police de la pensée !

Précisons que Pascal Mancini n’a jamais caché ses convictions.

Il avait autrefois affiché une quenelle à l’arrivée d’un sprint.

Puis il avait témoigné de son soutien à Civitas et son président Alain Escada.

Aujourd’hui, contraint de recourir à un avocat et de se battre pour éviter une mise à mort sportive et sociale, il lance un appel à l’aide.

https://www.paypal.com/pools/c/86ImpPbNSA

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. patate says:

    on est avec toi!!

  2. La police de la pensée ne cesse de progresser vers la dictature absolue. MORT aux TYRANS ! Vive la liberté de penser et de dire VRAI. Je soutiens donc ce nouveau martyr de la pensée totalitaire !