Le cardinal français, Jean-Louis Tauran, vient d’être nommé camerlingue de l’Eglise, c’est à dire que c’est lui qui en cas de vacance du Siège Apostolique assurera la gestion des affaires courantes de la curie romaine.

Il est président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux depuis 2007, dialogue inter-religieux qu’il considère comme n’ayant pas pour but la conversion des non catholiques, et avec une approche très positive de l’Islam :

« Le dialogue interreligieux n’est donc pas autre chose qu’un long pèlerinage vers la Vérité qu’accomplissent les croyants et les chercheurs de l’Absolu. Dans le dialogue, on rend aussi hommage à toutes les parcelles de vérité que Dieu a bien voulu semer dans toutes les cultures et les religions », conférence à Versaille en septembre 2014

Il faut donc comprendre que l’Eglise catholique, à l’instar des autres religions, détient sa parcelle de la Vérité. Propos bien loin de ceux du Christ : « Je suis la Voix, la Vérité et la Vie ». Mais propos hélas bien dans la théologie mortifère de Vatican II et notamment de Dignitatis humanæ. Bref, un nouveau camerlingue qui a quelques lacunes de catéchisme…

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :