Les conflits ethniques et politiques africains s’exportent à Paris. 

De violents affrontements ont eu lieu hier soir dans le quartier de la garde de Lyon, entre Congolais. Un concert de la star congolaise Fally Ipupa à l’AccorHotel Arena de Bercy, dans le XIIe arrondissement, est au centre des ces heurts brutaux. Le chanteur Fally Ipupa, adulé par certains Congolais, est accusé par d’autres d’être proche du l’ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi.

Une trentaine de véhicules, essentiellement des deux-roues, et du mobilier urbain, ont été incendiés. La gare de Lyon a du être partiellement évacuée. 70 incendiaires présumés, dont un certain nombre de meneurs qui empêchaient les pompiers de venir éteindre les incendies, ont été interpellés. Ces scènes apocalyptiques en plein Paris ont pour cause le laxisme immigrationniste des élites au pouvoir depuis des décennies. Les fruits sont là : c’est la France qui s’africanise et non l’inverse !

Bien évidemment, les canons à eaux, les CRS avec avec flashballs et grenades LBD, si présents contre les Gilets Jaunes, brillaient pas leur absence.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :