Canada – Le film américain Unplanned, très efficace pour dégoûter les jeunes femmes de l’avortement, doit bientôt sortir dans les salles canadiennes. Le film sera projeté dans plus de 24 cinémas à partir du 12 juillet. Mais l’hostilité des partisans de la culture de mort est telle que le distributeur se prépare à d’éventuelles manifestations.
Ashley Bratcher joue le rôle d’une directrice d’un avortoir de Planned Parenthood au Texas, qui devient oratrice antiavortement après avoir vu « quelque chose qui a tout changé » pour elle. Le film Unplanned est basé sur un mémoire du même nom rédigé par la militante antiavortement Abby Johnson.

Aux États-Unis, les salles qui ont accepté de projeter le film ont fait salle comble.

Qu’en sera-t-il au Canada ? Certains freins sont placés pour limiter l’impact auprès du public cible. En Alberta, par exemple, le film Unplanned est classé « 14A » avec un avertissement de « contenu dérangeant » [sic… comme si l’avortement en soi n’était pas « dérangeant » !]. En Colombie-Britannique, le film est classé « PG » (Surveillance parentale conseillée). Au Québec, Unplanned devrait être classé « R ». Ce qui signifie qu’au Québec les jeunes filles peuvent se faire avorter gratuitement dès 14 ans sans l’autorisation des parents… mais que les moins de 18 ans n’ont pas accès à ce film !
Il a dit avoir senti l’obligation de contacter les producteurs américains de Unplanned pour distribuer le film au Canada après avoir été « agacé » par la « désinformation » en ligne sur le fait que le drame avait été interdit de diffusion au Canada.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :