Le néo-Front National n’est plus que l’ombre de lui-même. Bouleversements idéologiques, exclusion de Jean-Marie Le Pen le fondateur, emprise de différents lobbies sur l’appareil du parti, résultats électoraux en berne, guerre des clans, démissions en cascade,…

Certains, dont Marine Le Pen elle-même, souhaitent une «refondation» du Front National. Changement de nom ? Encore plus d’aseptisation de la ligne idéologique ? Tout est possible.

D’ailleurs, lors du bureau politique du Front national, mardi à Nanterre, Sophie Montel, eurodéputé FN très proche de Florian Philippot, n’a pas hésité à réclamer de changer de ligne au sujet de l’immigration.

Le journal L’Opinion rapporte ses propos.

« Notre discours peut être perçu comme anxiogène », dit Sophie Montel, car « des gens sont encore effrayés par le FN en pensant qu’on va virer tous les étrangers si on arrive au pouvoir ».

Le thème de l’immigration est celui pour lequel les électeurs votent Front National. Or, ce thème avait déjà été quasiment totalement absent du fameux débat calamiteux entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Mais si l’état-major du néo-FN suit Sophie Montel, ce parti tiendra sur l’immigration un discours équivalent à celui des Républicains ! Et Sophie Montel ne s’est probablement exprimée sur ce sujet qu’avec l’aval préalable de Florian Philippot.

Tournez Manège au néo-FN…

Rappelons qui est Sophie Montel. En 2011, elle devient secrétaire nationale aux élus. Elle est également membre du comité central du parti, membre du bureau fédéral de la fédération FN du Doubs et présidente du « collectif Belaud-Argos pour la protection animale en France », lancé par le FN en 2016.

 

En mai 2017, elle prend l’une des trois vice-présidences de la nouvelle association « Les Patriotes » lancée par Florian Philippot, ayant pour objet d’engager « une transformation profonde » du Front national pour créer « une nouvelle force politique ».

Figurant en deuxième position sur la liste FN menée par Florian Philippot pour la circonscription Est, Sophie Montel devient eurodéputé le . Mediapart écrit que ses assistants parlementaires sont des « Philippot boys ».

 

En , Sophie Montel avait déclaré que le FN défend désormais « la sanctuarisation de la contraception et la non-remise en cause de l’avortement » comme « le droit de la femme à disposer de son corps ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

38 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :