Le nouveau Front National de Marine Le Pen et de Florian Philippot est un parti qui joue à fond la carte de la laïcité, prétendant ainsi redresser la France. Mais pris dans cette logique de la laïcité, alors qu’ils souhaitent faire interdire la burka et le burkini, ils ont étendu leur intention au port “d’une grande croix”. Grand, c’est à partir de quand ?

Ce à quoi Robert Ménard, le maire de Béziers, a répondu :

Cette dérive est confirmée par le communiqué mièvre de Wallerand de Saint Just, député européen et trésorier National du Front National :

Dans ces conditions, seule la proposition déjà ancienne du Front national d’étendre la loi de 2004 relative à l’interdiction, dans l’espace public, de signes religieux ostentatoires, est de nature à préserver la paix publique, spécialement dans les nombreux quartiers très difficiles d’Île de France.

Comment peut-on prétendre redresser la France en la coupant un peu plus de son identité chrétienne au nom de la laïcité ? Plutôt qu’un remède, cela revient à mettre de l’acide sur une plaie déjà bien dangereuse. Le seul moyen de donner une ligne claire de sortie de crise et d’éviter une guerre civile est l’abrogation de la loi de 1905 remplacée par une loi favorisant la dimension chrétienne de la France. La croix oui, la burka non. C’est assez simple.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

38 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :