Belgique – Le gouvernement belge vit une grave crise à l’issue incertaine. La NVA, principal parti flamand de la coalition gouvernementale, refuse catégoriquement d’apporter son soutien au Pacte mondial pour les migrations. Mais le Premier ministre Charles Michel (libéral francophone), ami d’Emmanuel Macron, tient à tout prix à se rendre à Marrakech le 10 décembre pour y ratifier ce pacte au nom de la Belgique.

En l’absence d’un accord gouvernemental sur le sujet, le Premier ministre a donc fait appel au Parlement pour y trouver une majorité alternative en faveur de ce Pacte mondial des migrations, grâce notamment à l’appui des députés de gauche et d’extrême gauche, pourtant dans l’opposition.

Tous les observateurs politiques s’interrogent maintenant pour savoir si la NVA va quitter le gouvernement, ce qui semble pour l’instant peu probable.

La NVA  cultive d’ailleurs une certaine ambigüité. Hier, sur les réseaux sociaux, le parti autonomiste flamand lançait une campagne contre le pacte mondial pour les migrations. Mais au bout de quelques heures, les différents visuels critiquant l’immigration invasive qui se trouverait renforcée par ce pacte ont tous été retirés, après avoir été comparés par les médias et les autres partis aux visuels du Vlaams Belang.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Etienne says:

    Ch. Michel est – comme Macron – au service des intérêts financiers internationaux. La NVA se veut au service des intérêts du peuple flamand. D’où rien d’étonnant.

    Importer en Europe des “barakis” supposés travailler pour pas cher, c’est moins couteux que de rétablir et améliorer, par exemple en Afrique, des infrastructures nécessaires à l’économie, qui, depuis la fin des colonies ont eu tout le temps de se délabrer. Aux yeux des bandits de la finance, y a pas photo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

11 % 31.170 € manquants

3830 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !