Des origines libyennes aux études d’économie, voici le portrait du kamikaze de Manchester. Il est né à Manchester, de parents libyens qui avaient obtenu l’asile politique afin de fuir les persécutions de Kadhafi. Musulman, il s’est rapproché de Daesh au cours des ans.

Le profil du terroriste qui a commis, lundi 22 mai, l’attentat de Manchester commence à se dessiner : Salman Abedi, âgé de 22 ans, est considéré par la police britannique comme l’auteur du massacre qui a fait 22 morts et 120 blessés, dont de nombreux graves, lors du concert de la chanteuse Ariana Grande au Manchester Arena.

Né à Manchester en 1994, Salman avait un frère aîné, un frère et une sœur plus jeunes. Ses parents, Samia Tabal et Ramadan Abedi, après avoir fui la Libye de Kadhafi, ont vécu à Londres et ensuite dans la banlieue de Manchester. Depuis 10 ans, ils vivaient dans le quartier de Fallowfield, mais ils ont vécu aussi à Elsmore Road où la police a fait irruption et a arrêté un jeune de 23 ans qui pourrait être le frère d’Abedi.

Les voisins se sont dit sous le « choc ». La famille Abedi était peu connue mais dans le quartier on se souvient cependant que régulièrement elle déployait le drapeau libyen. Les parents du jeune kamikaze semblent être retournés en Libye avec deux fils depuis la chute de Kadhafi. Qui se souvient de lui affirme que Salman avait changé : ces derniers temps, il avait « un comportement étrange », comme l’habitude « de réciter des prières islamiques à haute voix dans la rue. » Un autre voisin a raconté au quotidien Independent qu’il y avait un va-et-vient «de jeunes » chez Abadi. Dans la cour se trouvent différentes cabanes. La sœur de Salman, de 18 ans, travaille à la mosquée de Didsbury, toujours selon les informations des médias britanniques.

Les hommes de l’anti-terrorisme sont maintenant en train d’enquêter, a expliqué Teresa May, le premier ministre britannique, pour comprendre si le terroriste a agi seul, en fabriquant un engin explosif artisanal, ou s’il avait intégré un réseau de djihadistes qui l’aurait alors aidé.

Selon d’autres indiscrétions, ce jeune se serait récemment rendu en Libye plusieurs fois. L’attaque terroriste est revendiquée par Daesh qui affirme qu’elle a été réalisée « pour terroriser » les infidèles et « en réponse aux attaques contre les maisons des musulmans. »

Les guerres du Moyen-Orient s’exportent en Occident à travers des jeunes islamistes issus de l’immigration !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires