Selon Le Canard enchaîné, le ministère des Armées a signé un contrat avec une société d’entretien dont le patron n’est autre qu’un islamiste fiché S.

Le contrat concerne le « nettoyage périodique des locaux et de la vitrerie » d’un casernement parisien situé dans le XIIIe arrondissement de Paris. Il a été signé quelques jours à peine après l’attaque au couteau dans les locaux de la Préfecture de police de Paris par un agent converti à l’islam.

C’est la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui a tiré la sonnette d’alarme, tout en ne comprenant pas comment la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) n’a pas vu le problème.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs
4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :