Hier soir, Laurent Lopez, candidat FN, a remporté les élections cantonales avec 53,9% de voix sous les projecteurs des caméras. Le FN reprend donc un canton qu’il avait déjà gagné en 2011 avec Jean-Claude Dispard avant que celle-ci ne soit annulée.  En 2012, c’est le PCF qui l’emporte mais l’élection est de nouveau invalidée et on recommence…pour le résultat que l’on sait. La constatation est simple : le front républicain ne marche plus et François Fillon comme Thierry Mandon, porte-parole du groupe PS à l’Assemblée l’ont reconnu. C’est l’échec total ! Certains à l’UMP ont tenu à relativiser : après tout ce n’est qu’un canton. En effet ce  n’est qu’un canton mais soulignons que le FN est en nette progression depuis l’élection de Hollande après avoir réussi à faire entrer deux députés à l’Assemblée. L’autre révélateur est la mobilisation des électeurs avec un taux de participation de 47% ce qui est pas mal pour une petite élection partielle. Le FN a su mobiliser, l’UMP n’a pas profité du soutien du PS.  Le parti va donc se servir de cette dynamique pour continuer sa poussée.

Au fait le monde s’en est-il écroulé pour autant à ceux qui n’arrêtent pas de nous jouer la carte terroriste et destructrice ? Certains même parlaient qu’une victoire du FN aux présidentielles (ce qui n’est pas encore le cas) provoquerait une guerre à l’intérieur comme à l’extérieur… Sourions car je crois que la France n’a pas attendu un président FN pour aller faire la guerre chez les autres ! La vie va reprendre son cours, loin de tout ce tapage médiatique, et tout continuera comme avant. Le PS peut se faire du souci mais à part parler pour dire qu’il faut agir, que fait-il concrètement ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :