L’énorme scandale pédophile qui touche les ecclésiastiques du Chili et qui fait ces derniers temps la Une de la presse internationale a des zones d’ombre qui laissent perplexes.

Tout d’abord, les accusations de « pédophilie » semblent cacher des relations d’homosexuelles entre le père Fernando Karadima Fariña et des jeunes garçons âgés de 17 ans à l’époque. L’un d’eux a d’ailleurs avoué dans un entretien au Chili qu’il « idolâtrait » son curé ! Cela n’enlève rien bien entendu à la gravité des actes commis par le père Karadima qui sera reconnu coupable d’avoir abuser de ces jeunes ouailles. Cependant le travestissement de ces faits en actes de pédophile alors qu’ils concernent des adolescents, voire des jeunes adultes, peut s’apparenter à une occultation médiatique de la réalité homosexuelle de ce scandale pour ne pas porter atteinte aux mœurs contre-nature et à l’image moderne « idyllique » des invertis.

D’autre part, curieusement, ce scandale semble entraîner dans son sillage le dédouanement public de l’homosexualité par la plus haute autorité du Vatican.

Juan Carlos Cruz, une des victimes du père Karadima, aujourd’hui homosexuel, raconte au quotidien britannique The Guardian, que lors de sa rencontre privée avec le pape François, ce dernier lui aurait dit :

« Juan Carlos, le fait que tu sois gay n’est pas important. Dieu t’a fait ainsi et Il t’aime ainsi et cela ne m’intéresse pas. Le pape t’aime comme tu es. Tu dois être heureux comme tu es. »

Bien entendu, le Vatican n’a toujours pas confirmé ou démenti ces paroles bergogliennes. Et certainement rien ne viendra de la maison Sainte-Marthe. Le flou sera, comme d’habitude, de mise. Ainsi, les invertis et le monde arc-en-ciel se sentiront affermis dans leur état de vie, les papolâtres conservateurs pourront toujours nier que le pape ait dit de telles paroles offensantes pour la morale catholique, les perplexes s’interrogeront à l’infini, et les plus clairvoyants y verront une nouvelle manœuvre médiatique pour dédouaner l’homosexualité avec la collaboration passive ou consentante, Dieu le sait, mais collaboration quand même, d’El papa sud-américain…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Cadoudal says:

    “si une personne est homosexuelle , qui suis-je pour la condamner ?” semper deconare.

  2. Xiep says:

    Et une fille devenue néo-nazie parce que violée gamine par des “migrants”, il lui dira “Dieu t’aime comme tu es” ?

  3. marchand says:

    puisqu’on vous dit que le clown n’est pas pape! dites le autour de vous!

  4. Daniel Daflon says:

    Si son dieu a des cornes et des sabots de boucs, c’est sur qu’il l’aime comme il est.

  5. Isaïe says:

    Certes Dieu aime véritablement chacune de ses créatures. Toutefois, il demande aux homosexuels de se repentir et de déposer au pied de la Croix son péché (pour ne pas dire chacun de ses péchés) comme pour chacun d’entre nous. Je n’oublie pas que les lois de l’Ancien testament ne sont pas abolies. Si le pape est un serviteur de Dieu, il devrait prier pour cet homosexuel soit délivré. Mais selon toute vraisemblance il n’a aucune autorité vraiment spirituelle, ni aucun connaissance des lois biblique et de l’immuabilité de Dieu.

  6. NOUMEA says:

    Ce soi-disant “pape” (il n’est pas mon pape) se prend pour Jésus n° 2.
    Il a l’art et la manière de détricoter tout ce que le Christ a fait, pour le refaire à son idée.
    En cela, c’est un hérétique.
    Il défend les coraniques, mais laisse sur le carreau les chrétiens persécutés, se contentant de quelques phrases banales; Normal, les chrétiens n’ont qu’à se faire assassiner tandis qu’il ramène en Europe les coraniques venus nous islamiser avec sa bénédiction.
    Serait-ce lui l’anti-christ annoncé ?
    Le menteur dont beaucoup boivent ses paroles ?
    il faut croire que oui;
    C’est lui, le fossoyeur de la foi catholique et des chrétiens.
    Le jour J, il devra répondre devant Notre-Seigneur de ses hautes trahisons…

  7. Joseph Vedyahr says:

    Votre formulaire de contact ne fonctionne pas. Comment faire ?

  8. Joseph Vedyahr says:

    Bonjour, votre article signé Francesca me laisse suposer que nous sommes sur la même longueur d’onde. Je suis en train de publier en auto-éditeur chez Librinova Human-Ité La fin des temps. Oui! nous y sommes… Et c’est bientôt fini, Dieu merci. Une étude biblique de plusieurs milliers d’heures, menée avec la plus grande honnêteté, non pour ma gloire mais pour celle du Très-haut, m’a amenée à écrire ce texte afin de prévenir le peuple de Dieu du fait qu’il est temps d’ouvrir les yeux et de sortir de ce ron ron théologique dont l’Église le gave, et de l’idolâtrie de ses dirigeants, des hommes faillibles, sans pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain.
    S’il vous tente d’y jeter un coup d’œil je le joins à ce message en PDF. Plutôt que d’investir dans des supports publicitaires souvent vains, je serais enclin à faire un don substantiel à MPI à condition que vous le fassiez découvrir à vos abonnés.
    A bientôt de vous lire
    Joseph Vedyahr

    PS:Je ne puis vous envoyer le PDF sur le formulaire de contact. Si vous êtes intéressé, à quelle adresse dois-je l’envoyer?