Après les Franciscains et Franciscaines de l’Immaculé, après les Petites Soeurs de Marie du Rédempteur du diocèse de Laval, Rome vient de mettre au pas la Fraternité sacerdotale Familia Christi.

Première communauté Ecclesia Dei d’Italie, elle fut érigée le 4 juin 2014 en association publique cléricale par l’ archevêque de Ferrare (ancien évêque de Saint-Marin) Mgr Luigi Negri, puis le 8 septembre 2016 en société de vie apostolique cléricale, avec l’approbation de la Commission Ecclesia Dei.

Sur son blog, le journaliste Yves Daoudal relate l’histoire :

« Mgr Negri lui confiait la paroisse Santa Maria in Vado (Sainte Marie du Gué), dans le centre historique de Ferrare, une église construite à la fin du XVe siècle sur le site d’une chapelle du Xe où eut lieu un miracle eucharistique le 28 mars 1171 : du sang jaillit de l’hostie consacrée jusque sur la voûte, laquelle a été conservée dans l’église actuelle.

Mgr Negri a eu 75 ans à la fin de cette même année 2016. Dès le 15 février 2017 François lui donnait un successeur conforme à sa vision de la destruction de l’Eglise. Et à Ferrare l’urgence était de détruire la Fraternité Familia Christi. D’autant que, horreur supplémentaire, le pape avait découvert que plusieurs novices des Franciscains de l’Immaculée, au moment où leur communauté commençait d’être persécutée, avaient frappé à la porte.

En décembre 2018, le supérieur de la Fraternité fut limogé et un commissaire fut nommé pour diriger la Fraternité et décider de son avenir : Mgr Daniele Liboni, un jésuite fait évêque auxiliaire de Rome par François en décembre 2017.

Le commissaire a commencé par leur interdire la célébration de la messe traditionnelle en public et les a exilés dans un monastère isolé.

Sur son Ce 30 juin 2019, il a rendu son verdict : tous les postulants et novices doivent quitter la fraternité, qui n’est plus autorisée à en recevoir.

Le décret ne donne aucune raison à cette mise à mort programmée. »

Décidément le pape François a une étrange façon de vouloir du bien aux congrégations qui se disent « traditionnelles »…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Vous l appelez encore “pape “? et pourquoi pas tres st pere ??,,il a au moins chez ses potes freres moloch le grade de venerable ,,,Si ce n etait dramatique ca serait franchement comique ,,,Cet imposteur est a la religion ce que cramon est a la poly-tique ,,

  2. Venise : prêtre de 70 ans frappé par une bande de migrants mineurs

    Don Roberto Trevisol, curé de la paroisse de San Giorgio Martire di Chirignago, s’est exprimé dans un bulletin paroissial et a parlé des cas presque quotidiens de vandalisme dans et autour de l’église, rapporte rapporte Il Giornale.

    Le prêtre de 70 ans rapporte qu’une bande de jeunes migrants, originaires d’Albanie et de Serbie, avaient tenté à plusieurs reprises d’entrer par effraction dans l’église, endommageant des tuiles du toit.

    Il a finalement réussi à les prendre sur le fait. Il les a d’abord réprimandés et a essayé de retenir le meneur jusqu’à l’arrivée de la police.

    Plus tard le même jour, il a attrapé une autre bande de mineurs et leur a crié dessus pour qu’ils partent, mais l’un d’eux lui a assené un coup de poing au visage. Comme il essayait de les poursuivre, ils l’ont traité de « prêtre pédophile de merde » et autres insultes.

    Puis le premier a crié : « Tu sais que je viens d’Albanie ? » et a soudain donné aux prêtre deux gifles si puissantes qu’elles lui ont cassé ses lunettes, a-t-il confié au Secolo d’Italia.

    « Face à ces faits, on peut : Un : se contenter de dire « pauvres garçons ! ». Deux : être lâche et regarder ailleurs. Trois : être résolu à exiger le respect de soi et de tous, même si cela signifie être menacé, offensé ou même battu. Je suis pour la troisième option », dit-il. ”

    https://lesobservateurs.ch/2019/07/19/venise-pretre-de-70-ans-frappe-par-une-bande-de-migrants-mineurs/

    PS Les fruits pourris de la “pastorale”de Bergoglio 1er !

  3. Il faut destituer cet agent de Satan.

  4. deogratias says:

    Il faudra nous expliquer un jour comment vous pouvez appeler “Pape” de tels destructeurs de l’Église…

  5. albertin says:

    je n ai plus de mots pour qualifier cet antipape qui favorise l immigration clandestine afin de nous faire tous disparaitre et surtout notre religion.
    il a été leu par les cardinaux francs maçons . jean XXIII était franc maçon initié chez les rose croix et a reçu sa barrette de cardinal par Vincent Auriol franc maçon. le cardinal Villot aussi qui s est si bien “occupé ” de JEAN PAUL 1er et tant d’autres…l esprit saint n a rien a voir avec ce choix politique . il est temps que Jésus revienne!!

  6. Franc-Maçon du 2è Voile, il fait son travail de sape, comme l’avait annoncé Sœur Anne -Catherine Emmerich dans ses visions… ( Caput Nigrum :” la Tête Noire “…)

  7. Chère Madame, il y a aussi une autre dont on n’a guère parle : la réduction à l’état laïque les religieuses de la Mayenne qui desservaient quatre EHPAD. Il y a aussi la dissolution des Bénédictins de Aachen (AIX-la CHAPELLE). Toujours la même raison : volonté de revenir ou de garder la Tradition. A qui le prochain tour. Le pape n’a peur de rien; après avoir détruit l’Académie pour la vie du Pr Lejeune, tous les enseignants de l’institut Jean-Paul II pour la famille, viennent d’être congédiés.

  8. Etienne says:

    A propos du conclave de 2013 qui a désigné M. Bergoglio.

    On a pu lire récemment que les irrégularités constatées avant et pendant ce conclave l’entacheraient “dans sa licéité et non dans sa validité”.
    Ceci parait plus que risible, ridicule.
    En effet, selon Universi domino gregis, la règle qui était d’application, si des irrégularités ont eu lieu, leurs auteurs se sont excommuniés latae sentenciae.

    Il serait plus que curieux que des personnes excommuniées puissent participer validement – comme électeurs ou comme candidat – à la désignation du pape.

  9. Francis says:

    Depuis une vingtaine d’années que j’ai rejoint la tradition, j’en ai un peu marre de n’entendre que des pleurnicheries du genre : “Mon curé ne veut pas dire la messe en latin ” – ” Mon évêque refuse d’appliquer le motu proprio” – “Je me fuis fait traiter de fasciste, de néo-nazi” – “on ne peut rein faire car il faut rester en communion…” Mais bon sang, ouvrons les yeux une bonne fois pour toutes ! A part quelques prélats, quelques évêques et quelques prêtres isolés, l’Eglise officielle n’a plus de catholique que le nom. L’ occupant du trône pontifical est un hérétique majeur, dont l’hérésie transpire dans tous ses actes et ses écrits. Depuis Paul VI, tout ce qui prétend maintenir la tradition est persécuté, écarté, dissous, y compris Benoît XVI,dont la démission est suspecte… Jusqu’à présent, l’Eglise de Satan s’est attaquée à du menu fretin relatif : jeunes congrégations ou petits groupes fragiles ou exposés. Le mode opératoire des bandits est souvent le même : quelques signes inquiétants de traditionalisme, l’envoi d’un commissaire polit… (pardon pontifical ou épiscopal) qui démet le supérieur et achève tranquillement la bête. Il y a fort à parier que, dans l’avenir, de plus gros poissons vont intéresser Bergoglio et ses suppôts et que, à défaut de pouvoir les détruire aussi facilement que les autres, des manifestations de soumission à l”hérésie moderniste et ses servants, vont leur être demandées, ce qui va endommager leur spécificité, les vider de leur substance et leur enlever tout attrait. Plutôt que de se plaindre sans arrêt et de se laisser dissoudre, il y aurait intérêt à développer des congrégations indépendantes, hors de cette Eglise qui, de toute façon, n’est plus catholique, plutôt que de s’exposer à être liquidé plus sûrement que 2 et 2 font 4. Complétons encore la liste en rappelons la récente interdiction de dire la Messe traditionnelle au vénérable Ordre de Malte…