(FILES) A picture taken on July 15, 2012 shows Gambian President Yahya Jammeh arriving at the African Union summit in Addis Ababa. . Amnesty International on August 24, 2012 said that Gambia had executed nine death row prisoners, after President Yahya Jammeh vowed to carry out all death sentences by mid-September. AFP PHOTO/SIMON MAINA

«Si vous voulez nous donner de l’aide pour que nous mariions les hommes avec les hommes et les femmes avec les femmes, abandonnez…. »

Dans un communiqué lu à a télévision national, le gouvernement gambien avait donné 72 heures à la chargée d’affaires de la délégation de l’Union européenne(UE), Agnès Guillaud à Banjul pour quitter la Gambie.

“Le gouvernement gambien informe le public qu’il a décidé de demander à Mme Agnès Guillaud, chargée d’affaires par intérim à la Délégation de l’Union européenne en Gambie, de quitter le territoire gambien dans les 72 heures”. Le texte précisait bien  que le délai court “à compter de ce vendredi 5 juin 2015”, mais il n’avait fourni aucune explication sur les motifs de cette expulsion qui créait samedi la surprise dans les milieux diplomatiques et politiques.

Agnès Guillaud, de nationalité française, était en poste à Banjul depuis 2011. 

 Le président gambien est connu pour son anti-impérialisme et attaque fréquemment les pays occidentaux qui conditionnent leur aide à la Gambie aux revendications des homosexuels. Au cours d’une déclaration au parlement en 2012, il avait déclaré : «Si vous voulez nous donner de l’aide pour que nous mariions les hommes avec les hommes et les femmes avec les femmes, abandonnez. Nous n’avons pas besoin de votre aide car aussi longtemps que je serai président de la Gambie, vous ne verrez jamais cela arriver dans ce pays ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :