Sermon du dimanche 10 janvier 2021, solennité de l’Epiphanie à Morgon

Par R.P. Joseph d’Avallon, ofm cap., aumônier de Civitas

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, ainsi soit-il.

Chers révérends Pères, chers Frères, mes biens chers frères,

En ce beau jour de l’Epiphanie, fêtons le Roi des Rois qui est couché dans la crèche, et les trois rois qui sont venus l’adorer.

Oui, nous devons le dire, nous devons dire :

  1. Bienheureux les peuples dont les chefs se prosternent, le visage dans la poussière, en présence du Roi du Ciel qui repose dans la paille ;

  2. Bienheureux les peuples à qui les chefs ont donné l’exemple en se mettant en marche les tout premiers sur la route qui conduit au Christ ;

  3. Bienheureux les peuples des rois Melchior, Balthasar et Gaspard et de tous les rois, de tous les princes et de tous les chefs dont l’amour de Jésus-Christ a assuré le bonheur ;

  4. Bienheureux les peuples dont les chefs ne sont portés que par la préoccupation du salut de l’âme de leurs sujets et de tout ce qui peut le favoriser ;

  5. Bienheureux les peuples dont les chefs n’amassent pas l’or dans leurs coffres et dans leurs poches mais le mettent au service du Christ et de tous les petits ;

  6. Bienheureux les peuples dont les chefs ne brûlent pas l’encens devant des idoles mais devant l’unique Sauveur ;

  7. Bienheureux les peuples dont les chefs offrent la myrrhe, celle de leurs sacrifices unis à celui de Jésus-Christ, pour le bonheur de leurs sujets ;

  8. Bienheureux les peuples dont les chefs reconnaissent qu’ils n’ont d’autorité que celle qui leur vient de Dieu ;

  9. Bienheureux les peuples que leurs chefs ont dotés d’une constitution politique toute fondée sur la sagesse divine ;

  10. Bienheureux les peuples que leurs chefs gouvernent dans le respect de l’Ordre divin, de la Loi éternelle et de l’Evangile ;

  11. Bienheureux les peuples dont les chefs savent qu’ils auront à rendre compte de l’administration de leurs Etats au Roi des Rois.

Mais s’il est vrai que les chefs vertueux et saints assurent le bonheur de leurs peuples, nous sommes bien placés pour savoir que les chefs impies font certainement leur malheur :

  1. Malheureux les peuples dont les chefs, loin de se prosterner le visage dans la poussière en présence du Roi du Ciel qui repose dans la crèche, s’en font les négateurs et les blasphémateurs ;

  2. Malheureux les peuples dont les chefs font l’étalage de leur athéisme et de leurs débauches et ouvrent les tout premiers la route qui mène à l’enfer, l’enfer sur la terre et l’enfer pour toujours ;

  3. Malheureux les peuples gouvernés par les Antiochus Epiphane, les Hérode, les Néron et par leurs successeurs, dont l’impiété est le scandale de tous ;

  4. Malheureux les peuples trahis par des chefs qui travaillent à leur ruine au profit du mondialisme apatride ;

  5. Malheureux les peuples dont les chefs ont légalisé le massacre des innocents dans le sein de leurs mères et sur le lit des hôpitaux ;

  6. Malheureux les peuples qui sont pulvérisés par la lutte des classes dans les entreprises, par le divorce dans les familles, par la division et la haine partout instillées ;

  7. Malheureux les peuples que l’on gave d’internet, de pornographie pour les abêtir et les abrutir ;

  8. Malheureux les peuples que l’on fait vivre masqués afin de les museler et de tuer tous les rapports humains. Ils n’ont besoin d’autre vaccin que celui contre la religion vaccinale rendue obligatoire ;

  9. Malheureux les peuples que l’on ne flatte avec les idées de souveraineté populaire et de suffrage universel et qu’on trompe avec des élections en trump’l’œil, que pour les mieux asservir ;

  10. Malheureux les peuples dont les chefs sont des tyrans qui piétinent les lois divines et imposent à la place les outrecuidants droits de l’homme ;

  11. Malheureux les peuples dont les chefs qui nient Dieu se comportent comme s’ils étaient Dieu.

Hélas, notre condition est celle d’un peuple malheureux et d’un peuple dont le malheur ne cesse de croître car il est livré à des chefs impies.

  1. Mais que doit-on dire à ces peuples malheureux asservis par des chefs iniques à un régime d’iniquité ?

  2. Leur dirons-nous de soupirer sur leur malheur en attendant des temps meilleurs ?

  3. Leur dirons-nous de ne pas résister à la marée de l’impiété ?

  4. Leur dirons-nous de se laisser enlever sans résister jusqu’aux derniers vestiges de leur Foi ?

  5. Leur dirons-nous de supporter sans broncher l’empire de la décadence, du pourrissement et de la destruction ?

  6. Leur dirons-nous de livrer leurs familles, leurs femmes, leurs enfants, leurs sanctuaires et leurs âtres à la sodomisation rendue obligatoire et aux mœurs contre nature ?

  7. Leur dirons-nous qu’ils obéiront bien au Christ s’ils tendent l’autre joue aux menteurs, aux voleurs, aux violeurs et aux persécuteurs ?

  8. Dirons-nous aux mères de famille de se laisser arracher leurs enfants de leurs ventres et de leurs foyers pour de nouveaux génocides des corps et des âmes ?

  9. Dirons-nous aux pères de famille d’abdiquer de leurs droits et de leurs devoirs de citoyens et de catholiques ?

  10. Dirons-nous que la victoire de l’impiété, de la secte maçonnique et du diable sont désormais inéluctables ?

  11. Vous présenterons-nous des mouchoirs pour que vous pleuriez une civilisation chrétienne à jamais disparue, et que vous pleuriez comme des femmes ce que vous n’avez pas su défendre comme des hommes ?

A Dieu ne plaise ! Et si nous vous tenions ce langage, ne nous écoutez pas.

Voilà ce que nous vous disons :

  1. Vous n’avez pas le droit ni de capituler, ni de désespérer ; vous pécheriez gravement à capituler et à désespérer ;

  2. Vous devez vous souvenir que si Dieu est avec nous, personne n’est contre nous ;

  3. Vous devez vous rappeler que David a vaincu Goliath, que Déborah, Judith, Esther dans l’Ancien Testament, sainte Jeanne d’Arc, saint Jean de Capistran, saint Pie V, et tant d’autres dans le Nouveau ont remporté tant d’éclatantes victoires qu’il est mille fois démontré par l’Histoire que Dieu se rie de ses ennemis ;

  4. Vous devez égrenez sans répit vos Rosaires comme on maintient son doigt appuyé sur la gâchette d’une arme automatique ultra-performante ;

  5. Mais si vous devez égrener vos Rosaires et ne pas cesser de prier, vous ne devez pas vous dire non plus que vous avez fait tout ce que vous aviez à faire par vos prières ;

  6. Vous avez le devoir de vous investir, mieux que nos pères ne l’ont fait, sur les restes de la dentelle du rempart chrétien pour mener les combats du temps présent ;

  7. Vous devez le faire mieux que nos pères puisque ce que nos pères ont fait n’a pas suffi pour garder nos autels et nos foyers ;

  8. Vous le devez à Dieu qui vous a marqués du sceau de la confirmation comme ses soldats ;

  9. Vous le devez à vos patries terrestres qui sont menacées de mort par l’internationalisme apatride ;

  10. Vous le devez à vos enfants pour qu’ils ne soient ni des dhimmis de l’islamisme, ni des ilotes du mondialisme ;

  11. Vous le devez de tout votre cœur, de toute votre âme, de toutes vos forces et jusqu’à la dernière goutte de votre sueur et de votre sang s’il le faut.

Et nous le disons tant aux hommes qu’aux femmes, car lorsqu’on est dans un temps où « les évêques ont des courages de filles, les filles doivent avoir des courages d’évêques. »1

Cette année, au tirage des rois, nous n’accepterons de tirer que des rois, que des reines, que des chefs agenouillés devant le Fils de Dieu et sa sainte Mère. Les autres, nous les rejetterons. Et après nous être agenouillés avec nos rois, avec nos reines, avec nos chefs, nous nous lèverons tous ensemble pour mener la bataille sous l’étendard du Christ-Roi !

Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

R.P. Joseph d’Avallon, ofm cap.

1 Pour reprendre le mot fameux de sœur Jacqueline Pascal du 23 juin 1661.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

11.5 % 35 350 € manquants

4650 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021

 

MPI subit des attaques sans précédents, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :