john-kerr-netanyahu

La publication d’éléments de la déclaration de revenus 2013 du Secrétait d’Etat américain John Kerry a permis de savoir que le célèbre politicien démocrate détient un million de titres de la société Noble Energy (gaz israélien) pour une valeur d’environ un milliard de dollars.

La presse israélienne rapporte qu’à ce titre, il lui arrive d’être sollicité par la direction de l’entreprise pour défendre les intérêts de celle-ci, notamment concernant les gisements Tamar et Léviathan.

Les grands-parents paternels de John Kerry étaient tous deux juifs hongrois et se sont convertis au catholicisme en 1901, moment où ils ont changé leur nom pour celui de Kerry.

Le grand-père maternel de John Kerry, James Grant Forbes, a fait fortune à Shangai grâce à la vente d’opium.

Le frère de John Kerry, Cameron Kerry, a renoué avec le judaïsme et a fait campagne pour John en Israël durant les élections.

kerry_obama_peres

John Kerry est l’un des politiciens américains les plus riches. Il est l’héritier de plusieurs membres de la famille Forbes.  Sa seconde épouse, Teresa Simoes-Ferreira Heinz est l’une des héritières de la famille Heinz connue pour les ketchups du même nom.

Terminons en précisant que John Kerry est membre de la société secrète Skull and Bones composée d’anciens étudiants de l’université de Yale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :