jean-charles-luperto

Belgique – Jean-Charles Luperto, figure du parti socialiste en Wallonie et homosexuel notoire, est en ce moment au centre d’un scandale sexuel sordide.

Jean-Charles Luperto est Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, député wallon et bourgmestre de Sambreville. En 2007, il avait pourtant été inquiété après avoir menacé d’incendier la maison du bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, commune voisine. Une mauvaise “plaisanterie”, avait-il plaidé.

Notoirement homosexuel, comme l’ex-premier ministre Elio Di Rupo, Jean-Charles Luperto avait, en mai 2012, proposé de faire de la “diversité sexuelle” (c’est-à-dire l’homosexualité) un thème à ajouter au programme scolaire.

Dimanche soir, les médias révélaient que la justice procédait à une série de perquisitions au domicile et dans les bureaux de Jean-Charles Luperto. Rapidement, il a été établi que l’enquête portait sur une affaire de mœurs.

Ce matin, on en sait plus. Ce politicien socialiste, président d’un parlement d’une entité fédérée de Belgique, est accusé de s’être livré, entre les mois d’avril et d’août de cette année, à des séances de masturbation au vu de tous dans les toilettes d’une station-service Total, à Spy, sur l’E 42.

Plusieurs victimes de cet exhibitionnisme glauque, dont au moins un enfant, ont formellement identifié Jean-Charles Luperto. Les caméras de surveillance de la station-service confirment également l’identité de l’exhibitionniste.

Voici encore une illustration de la décadence de notre société moderne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :