Avec 500 vote pour, 107 votes contre et 42 abstention, le Parlement européen a dit oui aux nouvelles aides d’urgence à la Tunisie qui comprend l’importation de 35 000 tonnes sans droits de douanes d’huile d’Olive tunisien pour 2016 et autant pour 2017 afin d’aider le pays.

Aides aux producteurs tunisiens qui nuisent profondément aux producteurs des pays du Sud européen dont les Italiens. Et qui augmentent les risques de fraude au préjudice du consommateur. Déjà en 2015, en Italie, grand producteur d’huile d’olive, les importations d’huile tunisienne avaient augmenté de 481%. 

Le leader charismatique de la Ligue du Nord, Matteo Salvini a commenté cette décision : « C’est une honte ! Encore des postes de travail italiens perdus, des entreprises italiennes massacrées. La Lega a bien sûr voté contre. Le Parti Démocrate du menteur Renzi a voté pour. Honte, honte, honte. »

Sur la même ligne, la député des Pouilles Elvira Savino, de Forza Italia : « Le gouvernement Renzi se démontre ennemi du made en Italy. Pour complaire à l’Europe, le PD permet à l’huile tunisien d’envahir nos tables, en pénalisant nos producteurs et nos travailleurs. Les répercutions économiques seront lourdes, spécialement  pour les régions agricoles comme les pouilles. »

Le rapporteur du texte à l’UE, la centriste française Marielle de Sarnez., explique ce choix de favoriser l’huile tunisien comme un soutien au système démocratique : «Ce qui est en jeu, c’est la réussite de la transition démocratique en Tunisie», a-t-elle fait valoir. «C’est un geste de solidarité. Nous ne devons pas laisser tomber la Tunisie dans cette période difficile», a encore dit Marielle de Sarnez. Laissons tomber, en revanche, nos producteurs français, italiens, espagnols !

Décidément, au nom de la sacro-sainte Démocratie, les peuples européens, leurs intérêts économiques, identitaires, stratégiques, sont trahis sans vergogne par les politiciens qui les gouvernent !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :