EI EN TURQUIE

Une journaliste de RT a enquêté en Turquie, près de la frontière syrienne, pour vérifier si les rumeurs circulant depuis des mois sur des islamistes de l’EI blessés, passant la frontière dans des 4X4 pour être acheminés dans des hôpitaux turcs afin de recevoir des soins avant de retourner au combat en Syrie. Elle y a recueilli des témoignages clairs et sans équivoques qui confirment ces faits. Elle a réussi, malgré la répression féroce contre les journalistes qui règne en Turquie, à rapporter clandestinement ces images.

Il est impossible que les alliés de l’OTAN et notamment le renseignement américain ne soit pas au courant. L’OTAN est donc complice de la Turquie dans ces agissements. Comme toujours l’OTAN et les USA en tête ont deux attitudes contradictoires, l’une bien lisse pour l’opinion publique et l’autre à l’inverse qui est secrète. La Russie a déjà démontré que le pétrole volé en Syrie par les islamistes était revendu à travers de longs convois de camions citerne vers la Turquie. Les bombardement russes ont très amplement réduit ce trafic en bombardant les voies du trafic et en faisant exploser les infrastructures et les convois. C’est sans doute pour cette raison que les islamistes aux abois, al Nosra et l’Etat islamique et quelques autres alliés du même tonneau, multiplient les attentats partout où des idiots utiles de leur cause se trouvent, comme à Orlando aux USA ou à Magnanville en France. Hier un projet d’attentat a été stoppé dans l’oeuf par l’arrestation d’un  jeune musulman radicalisé à Carcassonne, qui visait des touristes russes et Américains. L’individu était originaire de Lunel la ville de l’Hérault, célèbre pour être un foyer d’islamistes. 
Projet d’attentat contre les touristes de la cité médiévale de Carcassonne

Un homme de 22 ans soupçonné de vouloir commettre un acte terroriste a été interpellé en possession d’une machette et un couteau lundi 13 juin à la gare de Carcassonne, dans l’Aude. Placé en garde à vue pour « association de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste ». Il aurait projeté des attentats contre des touristes, selon les versions, des touristes russes et Américains, selon d’autres versions, des touristes anglo-saxons seulement. Il voulait en outre s’en prendre aux militaires. Il est interrogé au siège de la DGSI à Levallois-Perret, le terroriste en puissance est d’ores et déjà considéré comme malade mental… Selon son avocat, « il regardait des vidéos de décapitation et en rêvait la nuit ».  « Dans l’impossibilité financière de se rendre en Syrie, le terroriste en puissance avait annoncé sur les réseaux sociaux qu’il passerait prochainement à l’acte après, selon Le Monde, avoir obtenu « l’aval d’un émir français basé en Syrie ». C’est la raison pour laquelle son interpellation a été déclenchée le 13 juin. »

Il va falloir construire d’urgence de gigantesques hôpitaux psychiatriques pour y enfermer tous les malades mentaux musulmans… Ne serait-il pas  judicieux de penser à y mettre Madame Merkel qui fricote avec Erdogan ?

Voir aussi: 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :