ble_ei

Sébastien Abis, chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) et auteur de la Géopolitique du blé souligne à juste titre que le blé et l’orge constituent une manne financière importante pour l’Etat Islamique, au même titre que le pétrole.

En juin 2014, l’Etat Islamique a mis la main sur les silos à grains des provinces de Ninive et de Salahedine, qui représentent plus d’un tiers de la production de blé et 40 % de celle d’orge de l’Irak. Ce faisant, l’EI s’est emparé de plus d’un million de tonnes de blé, soit un cinquième de la consommation annuelle irakienne.

Même chose en Syrie, où les djihadistes se sont emparés de 30 % de la production de blé, via les régions de Raqqa et de Deir ez-Zor passées sous leur domination. 

L’Etat Islamique a également mis le grappin sur les trois quarts de la production de coton, dont la Syrie était autrefois un grand exportateur.

Les djihadistes ont exporté des quantités importantes de blé d’Irak vers la Syrie pour le transformer en farine et le revendre. Et ils le vendent aussi en dehors des territoires sous leur contrôle, notamment à la frontière turque, comme pour le pétrole.

Ce commerce du blé et de l’orge rapporterait 200 millions de dollars par an à l’Etat Islamique.

Cette main mise sur le blé permet aussi à l’Etat Islamique de distribuer du pain gratuitement ou à très bas prix dans les territoires qu’il contrôle.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :