Jamais fête de Noël n’aura autant réuni les Syriens. Jamais les Syriens musulmans n’auront eu autant de raisons de rejoindre le Christ… Ils ont souffert ensemble de l’horreur des islamistes, ils fêtent maintenant Noël ensemble car c’est dans l’aura de Noël, fête de l’arrivée du Sauveur du Monde, que les Alépins fêtent leur délivrance. Sur la photo ci-dessus ils marchent ensemble vers la Citadelle pour célébrer la paix.

Mais que fait le pape François ?

Dans son message Urbi et orbi, il a appelé en ce dimanche de Noël, à la fin de la guerre en Syrie:

[…] “Ce pouvoir de l’amour a porté Jésus Christ à se dépouiller de sa gloire et à se faire homme ; et il le conduira à donner sa vie sur la croix et à ressusciter des morts. C’est le pouvoir du service, qui instaure dans le monde le règne de Dieu, règne de justice et de paix. Pour cela la naissance de Jésus est accompagnée du chant des anges qui annoncent : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime » (Lc 2, 14).

Aujourd’hui cette annonce parcourt toute la terre et veut rejoindre tous les peuples, spécialement ceux qui sont blessés par la guerre et par d’âpres conflits et qui éprouvent plus vivement le désir de la paix.

Paix aux hommes et aux femmes dans la Syrie martyrisée, où trop de sang a été versé. Surtout dans la ville d’Alep, théâtre ces dernières semaines d’une des batailles les plus atroces, il est plus que jamais urgent qu’assistance et réconfort soient garantis à la population civile à bout de forces, en respectant le droit humanitaire. Il est temps que les armes se taisent définitivement et que la communauté internationale s’emploie activement pour qu’on arrive à une solution négociée et que se rétablisse le vivre ensemble civil dans le pays.” La Croix

Pas un mot d’union avec les Chrétiens d’Alep qui manifestent si vivement la joie de leur délivrance et qui voient clairement le lien entre Noël et leur libération. Pour la première fois depuis 5 ans les chrétiens d’Alep-est, ceux de la vieille ville, ont pu assister à la messe de Noël. Et les musulmans se réjouissent de leur libération en fêtant Noël avec les chrétiens. Et si le Pape avait fait ce lien pour encourager les Syriens musulmans sauvés des horreurs islamistes? Et s’il les avait encourager à se faire consoler par le Sauveur du Monde, alors que la paix de Noël est descendue sur Alep? Le Prince de la Paix ne serait-il qu’un simple humanitaire ?  Ne viendrait-il offrir que la paix du monde ? Lui qui a dit: “Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne.”

Première messe à Alep depuis 5 ans

La communauté catholique d’Alep devait célébrer dans la journée la première messe depuis cinq ans dans la cathédrale maronite Saint-Elie, dans la Vieille ville. Un petit groupe a entrepris de nettoyer l’édifice dévasté et d’y construire une crèche. “On a tous nos souvenirs ici, on y a célébré nos fêtes et nos joies. On veut transformer les décombres en quelque chose de beau”, explique un membre de ce groupe, Bachir Badaoui. Source

Noël chez les catholiques maronites 

Dans la cathédrale maronite d’Alep, le toit s’est effondré sous une pluie d’obus tirés depuis Alep-Est sur Alep-Ouest. Cela fait cinq ans que les islamistes tentaient de renverser, à partir d’Alep-est, le pouvoir légitime de Bachar el-Assad pour imposer l’ordre brutal islamiste, comme ils l’ont fait à Alep-est avant d’en être chassés en ce Noël 2016. “C’est dans ces ruines que vont avoir lieu nos retrouvailles”, glissent Nehmé Badaoui et son frère Bachir.  Pour la première fois, la petite minorité catholique s’apprête à célébrer une messe de Noël dans sa cathédrale ravagée.” indique France24

Alors que la neige tombe en abondance, les deux frères prennent dans les décombres des planches et de la tôle pour construire une crèche de Noël. “Nous utilisons n’importe quel débris pour symboliser le triomphe de la vie sur la mort“, confie Nehmé, artiste peintre de 53 ans, alors qu’il rassemble des branches d’arbres pour décorer la crèche dans la cathédrale Saint-Élie de la Vieille ville.

Autour de lui, un spectacle de désolation : bancs d’église renversés, planches de bois de la charpente écroulées, morceaux de tôle et gravats au sol, le tout recouvert d’un épais manteau blanc. Le toit béant laisse passer la neige qui tombe sans discontinuer. “L’impact moral est plus grand et plus profond que les pertes matérielles”, déplore Bachir. Durant quatre ans, le quartier de la Vieille ville a été l’un des fronts les plus violents de la bataille d’Alep. France24

Un drone a observé la cathédrale maronite de Saint-Elie [catholique], dans le vieux quartier chrétien de Jdeydeh, à Alep, endommagée par plusieurs attaques. Libérée, elle accueillera sa première messe de Noël depuis quatre ans.

Au cœur des combats depuis quatre ans, meurtrie par les fusillades et les explosions, la cathédrale maronite de Saint-Elie accueille sa première messe de Noël depuis des années, un moment forcément spécial pour la communauté chrétienne d’Alep.

Construite en 1873, l’église a été la cible de plusieurs attaques des rebelles pendant la crise syrienne. La dernière fois, le 26 avril 2015, le toit de la nef s’est effondré et l’intérieur du lieu de culte a été saccagé par deux importantes explosions depuis des tunnels creusés par les rebelles sous la vieille ville d’Alep. Source

Un chrétien syrien d’origine arménienne témoigne 

Vahan Vaghian habite à Alep. Au milieu des ruines de la ville syrienne libérée des djihadistes grâce à l’armée syrienne sous les ordres de Bachar al-Assad, il adresse un message aux médias occidentaux : “Regardez ce qui arrive à cause de ceux que vous appelez ‘rebelles modérés’ ”.

Les chrétiens d’origines arménienne forment le quartier chrétien le plus important d’Alep. La photo de tête montre une marche pour la paix vers la citadelle d’Alep.


Un habitant d’Alep : “Alep n’est pas tombée… par ValeursActuelles

Voir aussi: Dans la vieille ville d’Alep les cloches des églises sonnent à toute volée pour fêter la libération

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

40 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :