immigration_africaine

Le 23 novembre, l’Assemblée nationale a voté les  » jaunes budgétaires « , ces annexes du projet de loi de finances (PLF). Il s’agit de l’affectation annuelle de subventions accordées par les différents ministères à des associations de leur choix. Ce qui ressemble fort à une distribution de l’argent du contribuable à un petit club de copains.

Et comme la transparence n’est pas une vertu politique très partagée, le citoyen qui voudrait connaître la liste des heureuses associations gagnantes devra parcourir trois volumineux rapports faits de tableaux et de chiffres sur un total de 1.400 pages. Les plus motivés n’auront cependant accès à ces documents qu’avec un temps de retard. De quoi nous permettre de vous divulguer quelques chiffres des subventions accordées en 2015.

Dans cet article, nous limiterons notre attention aux associations ayant un lien direct ou indirect avec l’immigration. Une thématique très lucrative, comme vous allez pouvoir vous en rendre compte.

  • France Terre d’Asile : 348.000 euros de subventions
  • Association de Service Social et Familial des Migrants (ASSFAM) : 177.000 euros de subventions
  • Association d’aide aux travailleurs migrants de la région Nord : 90.000 euros de subventions
  • Inter-Service des Migrants : plus de 50.000 euros de subventions
  • Croix-Rouge : 50.500 euros de subventions pour son programme  » Immigration et Asile « 
  • Migrations Culturelles Aquitaine : 30.000 euros de subventions pour  » donner une visibilité aux expressions artistiques des Afriques « 
  • Réseau aquitain sur l’Histoire et la Mémoire de l’Immigration : 30.000 euros de subventions
  • Forum réfugié de Villeurbanne : 20.000 euros de subventions
  • Groupe d’information et de soutien aux immigrés : 12.500 euros de subventions

La liste n’est pas exhaustive, car il faudrait des journées entières pour décortiquer les rapports officiels. Ces chiffres ne tiennent pas compte des subventions accordées à d’autres niveaux (conseil général, conseil régional, conseil municipal).

Enfin, il convient d’ajouter à cela les professionnels de l’antiracisme:

  • SOS Racisme : près de 400.000 euros de subventions
  • La Maison des Potes : 115.000 euros de subventions
  • MRAP : près de 30.000 euros de subventions
  • LICRA : 550.000 euros de subventions 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :